leral.net | S'informer en temps réel

Eva, il faut des Établissements Publics de Santé de niveau 3 dans les régions !


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juin 2015 à 09:07 | | 3 commentaire(s)|

Eva, il faut des Établissements Publics de Santé de niveau 3 dans les régions !
De gros efforts, à la limite cyclopéens, sont fournis pour améliorer la couverture sanitaire des sénégalais. Mais, il y a lieu de le souligner avec force, d’autres pas devront être vite franchis si l’on veut chanter les bienfaits de l’émergence. Un peuple a surtout besoin de manger, de se former et de se soigner!

Les Centres Hospitaliers Régionaux sont érigés depuis un bon bout de temps en Établissements Publics de Santé (EPS) de niveau 2. C’est pas mal ! Le hic est que jusqu’ici, Mme Eva Marie Coll Seck, des malades dévorent encore des kilomètres, dans des conditions plus que draconiennes, pour rallier les Hôpitaux de Dakar (Hôpital Général de Grand Yoff, Aristide Le Dantec, Fann). Deux facteurs militent en faveur de cette odyssée, le manque de médecins spécialisés et le caractère par endroits artisanal des équipements.

Vous avez deux fois sur trois, la chance de tomber dans certains hôpitaux cités plus haut, sur des malades étalés par terre avec leurs accompagnants, faute de place. Il faut attendre qu’un malade trépasse (dieu nous en garde) ou qu’un malade soit libéré (dieu merci) pour interner un autre malade. Sacré nom d’une pipe ! Est-ce que le mal que traine cet individu va marquer une pause pour dire que le malade n’a pas encore de chambre ?

Eva, il faut trouver une alternative durable et crédible à cette incompréhensible situation. Les centres hospitaliers régionaux doivent être érigés en EPS de niveau 3 avec tout ce que cela comporte comme avantages : équipements modernes, tous les services de santé. Il faut aussi qu’un médecin formé au frais du contribuable accepte d’aller et d’officier dans les régions car il y en a qui préfèrent démissionner de la fonction publique que d’exercer à Tambacounda par exemple! Il y a des policiers à Horé Fello, à un poil de la bête de la république de Guinée, dans la région de Kédougou. Il y a des enseignants à Sindian dans le département de Bignona ! Il y a des douaniers à des endroits insoupçonnés ! Pourquoi le médecin doit choisir ou démissionne sans coup férir ?

Des Établissements Publics de Santé de dernière génération, c’est cela qu’il faut, jusque dans les départements d’ailleurs, avec autant de médecins spécialisés, formés dans les différentes UFR de santé de nos universités.

À méditer

Ousmane DIA

Gestionnaire et médiateur culturel, Artiste plasticien et enseignant d'arts visuels à Genève.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image