leral.net | S'informer en temps réel

Exclusif – Abdoulaye Diouf Sarr fait le ménage : Les présidents des Conseils départementaux de Ranérou et Salémata, la vice-présidente de Podor et les Conseillers Daouda Dia, Ibrahima Baba Sall, Mamadou Cissé et Inthy Boireau virés


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Avril 2016 à 11:07 | | 34 commentaire(s)|

 

Ceux qui croyaient que les articles premier et 3 de la loi organique N° 96-11 du 22 mars 1996 relative à la limitation du cumul des mandats électifs ne visait qu’un adversaire politique en la personne de la présidente du Conseil départemental de Bambey, Aïda Mbodj, n’ont qu’à vite déchanter. Pour cause, selon des sources de dakar7.com, cette décision n’est qu’un épiphénomène par rapport à la purge des cumulards entrepris par le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire.  Et, cette fois-ci,  les victimes ne sont personne d’autres que de hauts responsables de l’Alliance pour la république (Apr) dont certains s’étaient empressés d’indiquer, à travers la presse, qu’ils avaient démissionné depuis belle lurette.  Des propos qui, en réalité, contrastent d’avec les faits. Conséquence ? A en croire toujours les sources de dakar7.com, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a adressé des correspondances à sept Conseillers départementaux de l’Apr les informant de la perte de leur mandat électif pour cause de cumul.

Des cumulards qui ont pour nom : Alioune Dembourou Sow, le député-maire de Vélingara Ferlo et président du Conseil départemental de Ranérou ; le député Hadj Mamadou Sall, président du Conseil départemental de Salémata ; le député-maire, Yatta Sow, vice-présidente du Conseil départemental de Podor, le député-maire, Daouda Dia,  conseiller départemental de Kanel ; le député-maire de Bakel, Ibrahima Baba Sall, conseiller départemental de Bakel ; le député Inthy Boiro, conseillère départemental de Médina Yoro Foula et le député-maire de Kédougou, Mamadou Cissé, conseiller départemental de Kédougou. Egalement, poursuivent nos sources, une correspondance similaire a adressé au député, Aida Mbodj, qui, elle aussi, tombe sous le coup de la loi. C’est dire que ces élus se sont tirés eux-mêmes une balle dans le pied à cause de leur gourmandise car, une démission dans les délais requis leur aurait épargné cette défenestration.

  

 

WWW.DAKAR7.COM







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image