leral.net | S'informer en temps réel

[Exclusif Audio] « Karim Wade a bel et bien demandé l’intervention de Paris le 27 juin », selon Robert Bourgi

Le fils du président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, a demandé l’intervention de l’armée française lors des violentes manifestations contre les coupures d’électricicité le 27 juin à Dakar, a déclaré mercredi l’avocat Robert Bourgi, réputé influent auprès de l’Elysée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Juillet 2011 à 23:16 commentaire(s)|







[Exclusif Audio] « Karim Wade a bel et bien demandé l’intervention de Paris le 27 juin », selon Robert Bourgi
« Dans la nuit (du 27 au 28 juin), lorsque les évènements tragiques se déroulaient à Dakar, j’ai été réveillé (...) par Karim Wade qui me dit ceci : tonton, Dakar et le Sénégal sont dans une situation quasi insurrectionnelle. Les immeubles administratifs brûlent, ça brûle de tous les côtés », a dit M. Bourgi à Radio futur médias (RFM, privée).

Il y a « des milliers de manifestants » et « on ne sait jamais, des intérêts français peuvent être touchés », aurait ajouté le fils Wade, selon M. Bourgi.

« Je lui ai dit Karim, tu paniques, je voudrais que tu sois un peu plus cohérent. Il me dit on ne sait jamais, l’armée française est là pour quelque chose. Je l’ai immédiatement arrêté, je ne suis pas une autorité politique, je ne suis qu’avocat au barreau de Paris », a ajouté M. Bourgi.

En demandant une intervention, Karim Wade « pensait aux plus hauts échelons de l’Etat français », selon M. Bourgi, affirmant lui avoir répondu qu’il s’agissait « d’une affaire sénégalo-sénégalaise », refusant « de manière claire et nette ce qu’il me demandait », à savoir appeler le président Nicolas Sarkozy.

La présidence sénégalaise avait nié mercredi, peu avant ces déclarations, que Karim Wade ait demandé l’intervention de la France, comme l’avait révélé l’hebdomadaire français l’Express.

« C’est totalement faux. Il n’y a jamais eu un appel de Karim Wade pour que l’armée française intervienne. Il aurait fallu que la police, la gendarmerie et l’armée soient débordées », a affirmé à la presse Serigne Mbacké Ndiaye, ministre conseiller et porte-parole de la présidence.

« La situation était maîtrisée. On ne voit pas l’intérêt » d’une intervention de l’armée française, a-t-il ajouté.

Des habitants, excédés par les longues et fréquentes coupures de courant, avaient incendié plusieurs bâtiments publics, en particulier ceux de la Société nationale d’électricité (Sénélec) qui dépend de Karim Wade.

Ce dernier, 42 ans, occupe des postes clés dans le gouvernement : ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie.

Le président Wade, âgé de 85 ans, au pouvoir depuis 2000 et candidat à sa propre succession à la présidentielle de février 2012, avait auparavant été confronté le 23 juin à d’autres manifestations violentes contre son projet de loi visant à faire élire en même temps à ce scrutin un président et un vice-président avec 25% des voix dès le premier tour.

Face à la pression de la rue, le projet de loi a été retiré.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a dénoncé mardi devant des députés français la réforme voulue par le président Wade.

Le Sénégal « est un pays ami qui nous aide notamment dans l’affaire libyenne, le président Wade a très clairement pris position pour le départ de Kadhafi », a-t-il dit ajoutant : « je serais quand même tenté de dire qu’il faut éviter que les mêmes causes produisent les mêmes effets ».

Selon lui, « rester au pouvoir par tous les moyens, y compris en bricolant la loi électorale, se faire élire avec 25% des voix, ne pas engager un certain nombre de réformes fondamentales pour tenir compte des aspirations de la population, malheureusement cela aboutit toujours au même résultat ».

« Ce n’était pas une très bonne idée », a-t-il dit.

Source : Afp

http://dl.free.fr/v2Q3CXBeQ/bourgi_dement_karim_wade_.mp3 Version PODCAST



[ Audio-wolof ] Robert Bourgi: Karim (Wade) m’a réveillé et a demandé l’intervention militaire de la France

[Exclusif Audio] « Karim Wade a bel et bien demandé l’intervention de Paris le 27 juin », selon Robert Bourgi



1.Posté par mad le 07/07/2011 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A bégué,
Karim n est pas un domouaram.
Ce sont plutôt ceux qui le soutiennent qui le sont. Comme peuvent -ils soutenir quelqu un qui fait appelle à l armée francaise pour intervenir au Senegal, alors que nous avons nos propres policiers, gendarmes, militaires. C est une honte pour ceux qui le soutiennent, à commencer par les marabouts dont Serigne Dolli Mbacké. Mais je n oublie pas non plus les policiers qui se permettent de frapper les manifestants. Ils doivent avoir honte de cette information, car ils obéissent à des gens qui ne sont pas Sénégalais.

2.Posté par Ahmed le 07/07/2011 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUE KARIM DEMISSIONE ET QU'ON DISSOUD CE GOUVERNEMENT. QUE LE PRESIDENT PARTE.

3.Posté par ngaary le 07/07/2011 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment Serigne Mbacké N'diaye doit être dans ses souliers!!! Se sont de pauvres types.

4.Posté par Alkaly Sow le 07/07/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Karim étant directement mis en cause, à lui de démentir. Les services de son père n'ont pas à se substituer à lui.

5.Posté par AWA le 07/07/2011 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment je me demande maintenant comment Serigne Mbacké Ndiaye va pouvoir regrder les sénégalais en face d'après son discours d'hier en niant catégoriquement que Karime na pas appeler le Monsieur en question.A mpins qu'il dit que ce dernier est un menteur

6.Posté par julom le 07/07/2011 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et prkw il porte pas plainte . si cètè SOULEYMANE JULES DIOP il l'aurai fait jusk'au canada ....... kel honte

7.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 07/07/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL doit porter plainte, boubou GOLOOOOOOOOOOOOOOOOO

8.Posté par hamedin le 07/07/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraie ou pas, je crois que la liste d´appels téléphoniques adressés à monsieur Bourgi peut nous édifier tous sur cette révélation faite par un homme connu pour son ambition démesurée de toujours rendre service à ses maîtres, d´être toujours présent sur des thèmes sensibles que d´autres évitent parce que moralement et humainement incorrectes. Alors Mr. Bourgi, pourquoi ne la publiez-vous pas, pendant que vous y êtes, cette liste qui prouverait que durant la nuit (du 27 au 28 juin) Karim Wade avait fait appelle à vous pour que l´armée française vienne massacrer des manifestants sénégalais? Je vois plutôt dans cette révélation une volonté non cachée de l´Elysée de punir Abdoulaye Wade d´avoir pris la décision patriotique et courageuse de faire quitter l´armée française de notre pays, confirmation de la volonté du chef de l´Etat du Sénégal de rendre sa souveraineté totale à son pays et à l´Afrique.

9.Posté par khorompolé le 07/07/2011 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l’arrivée de Maitre Abdoulaye Wade en 2000 à la tête du pouvoir a suscité espoir au Sénégal apportant ainsi un changement réel dans plusieurs secteurs socio économiques qui depuis quarante (40) ans étaient à terre par le régime Socialiste. En 10 ans le « maitre » a tout révolutionné. Le pays est en chantier, cela n’est plus de l’utopie et les rêves sont devenues réalité grâce à l’ingéniosité du grand Homme qui est Abdoulaye Wade avec à ses cotés Karim Wade dévoué à sortir le Sénégal des ténèbres.
Mais dans chaque système humain se trouve des impairs et tel est le cas du secteur énergétique qui secoue actuellement le Pays malgré les efforts consentis et à cela s’ajoute l’activisme de certains responsables libéraux qui ont détourné le principe fondamental de l’alternance. Ceux ci ignorent le peuple et s’enrichissent illicitement à la vue et au su de tout le monde .Des attitudes qui ont poussé le peuple à jeter des discrédits sur le régime malgré les réalisations palpables.
Le seul tord de Karim c’est d’être le fils de son père de président et là on se demande quel être humain a choisi ses parents si n’est un Don de DIEU.Ces individus qui pour des raisons purement politiciennes émettent des propos racistes à l’encontre Karim WADE ne sont que d’éternels égarés politiques. Le Sénégal est un pays ouvert et dans lequel la tolérance est pure réalité. Le débat politique ne se trouve...

10.Posté par LODIA le 07/07/2011 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décidément, Hamedin voit la situation de travers, lui qui essaie de défendre Karim et son père. De qui se moque-t'on? C'était courageux de la part de Wade de faire partir les forces françaises du Sénégal mais aujourd'hui, tout cela n'a plus de sens car pour simplement entrer dans les grâces de Sarkozy qui ne pense qu'à ses intérêts cryptopersonnelles au point de déclarer la guerre à Khadafi, Wade et fils se sont rendus chez les rebelles de la Libye pour les soutenir et mettre ainsi un terme à leurs relations amicales d'hier avec le Guide libyen. Que faisait Karim à Benghazi? Protéger son père? A-t'il oublié que Wade est parti en Libye en temps que président de la république du Sénégal et non en temps que père de Karim. Qu'on ne se moque pas des sénégalais.
Karim se plaint de toutes les accusations dont il est victime mais à qui la faute? A toi seul, tu gères ce que même le premier ministre ne gère pas, tu as le privilège de te déplacer en jet privé, ce qu'aucun ministre n'a, tu as avec toi des deniers publics qui n'ont jamais connu le trésor de notre pays, ton père prétend que tu es le plus instruit de tous les sénégalais, que tu étais le seul noir de l'institution où tu travaillait. KOU AM LOU KENE AMOUL, kham lou kene khamoul
LOU DALOUL KENE MOO LAY DAL

11.Posté par aidara le 07/07/2011 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne portera pas prce que c 'est pure vérité .si tel n'est pas le cas il allait porter plainte contre la journaliste ki a revélé 7 calamnité com il a eu a le faire avec les nobles journalistes sénégalais tel que souleymane jules diop ....ça prouve k 7homme est pire k son pere ki na aucun respect pour le peuple sénégalais .je vous assure on est a la fin d'une régne rappelez-vous des anneés 96;97,98,99 s'etait le meme sénario le pouvoir est ds la rue l'Etat a perdu sa crédibulité .mais la difference c'est que le président Diouf n'a pas paniqué ,a négocié sa sortié et est sorti en grand homme tel ne sera pas le cas d'Abdoulaye Wade car il est complexé.sa candidature ne passera pas parce que la constitution est claire et sans équivoque en ses art.27 et 104:le présidend Abdoulaye Wade a-t-il la possibilité de briguer le troisiéme mandat?????????? Article 104 :
Le président de la République en fonction poursuit son mandat jusqu'à son terme. Toutes les autres dispositions de la présente Constitution lui sont applicables.
Article 27 :
La durée du mandat du président de la République est de cinq ans. Le mandat est renouvelable une seule fois. Cette disposition ne peut être révisée que par une loi référendaire ou constitutionnelle.
en vertu de ses 2art.de la charte fondementale de notre cher senenegal ,Wade ne peut plus briguer le troisiéme mandat. je m'explik:l'art27 a mis l'accent sur la dureé et le nombre de mandat .cependant ce ki fait la confusion pr les profane c l'art.104 k les gens mal intentionnés du pouvoir se servent pr leurer les sénégalais mais heureusemt il y' de bons juristes intégres L'alinea 1de l'art.104 a accordé 1 exception au président pour k se dernier puisse parachever son premier mandat a 7ans car étant elu sous l'ancienne const.ki avait fixeé en son tps la dureé du mandat à 7ans mais le legislateur a mis des gardes-fou en insérant le second alinéa pour dire au président 7 exception accordeé intéresse exclusivemt a la dureé du mandat en dehors de ça toutes les dispositions t'ont applicabes meme le nombre de mandat ki est de deux sinon l'art.104 n'aura pas de sens .chers compatriotes l'heure est grave car la républik est malade les lois et les dignités humaines bafoueés donc résistons ensembles pour k la charte fondementale soit respecteé .chers amis dés k vous recevez ce texte envoyez a vos amis signé; Ben Atab Aidara

12.Posté par ben le 07/07/2011 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ta raison ben.

13.Posté par JURISTE le 07/07/2011 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE NE PENSE PAS QU UNE PERSONNE COMME BOURGI QUI N A JAMAIS PARLE PUBLIQUEMENT SUR LE SENEGAL LE FASSE PRESENTEMMENT POUR NUIRE SIMPLEMENT.

JE PENSE SINCEREMENT QU IL EST INTERVENU CAR POUR SON HONNEUR CAR ETANT SAISI PAR LES LES PLUS HAUTES AUTORITES DU SENEGAL POUR LEUR VENIR EN AIDE.

MAIS LA N EST PAS LA QUESTION. EN EFFET, si les propos de Bourgi n sont pas vrais , alors KARIM doit non slmt les démentir mais en + IL DOIT POTER PLAINTE EN JUSTICE CONTRE BOURGI POUR DIFFAMATION & DENONCIATION CALOMNIEUSE. SI KARIM N L FAIT PAS, cela voudra dire q Bourgi a raison.

DANS CE DERNIER CAS, Karim WADE DOIT ALORS ETRE TRADUIT DEAVANT LA HAUTE COUR DE JUSTICE DU SENEGAL POUR HAUTE TRAHISON pour avoir tenter de demander l'intervention d'une puissance étrangère dansd notre pays. ICI, nous attendons que les qlq vertueux députés de l'Assemblée nationale fassent une question orale au Garde des Sceaux sur cette question.

Dans cette lancée, le Procureur de la République doit s'auto saisir et se fonder les griefs de Haute trahison contre M. Karim W.

EN DERNIERE INSTANCE, l'Armée devrait prendre ses responsabilités car par ce geste K.W. méprisent totalement nos forces de défense et de sécurité: il n s serait pas alors comporté en VERITABLE SENEGALAIS.

UNE REPUBLIQUE EST UNE REPUBLIQUE PAS UNE AFFAIRE FAMILIALE

14.Posté par Beug Sarew le 07/07/2011 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Robert Bourgi est un menteur doublé d'un manipulateur; il a toujours vécu dans les graces des Wade; aujourd'hui il pense que les carottes sont cuites! Il s'adonne a son jeu favori" le lachage" ca ne passera pas! Wade bénéficie du mme soutien populaire qu'en 2000 vous allez le voir!

15.Posté par Beug Sarew le 07/07/2011 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Robert Bourgi est un menteur doublé d'un manipulateur; il a toujours vécu dans les graces des Wade; aujourd'hui il pense que les carottes sont cuites! Il s'adonne a son jeu favori" le lachage" ca ne passera pas! Wade bénéficie du mme soutien populaire qu'en 2000 vous allez le voir!

16.Posté par CIPIRI le 07/07/2011 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un valet de l'occident ! CIPIRI !!!!





Hebergeur d'image



Hebergeur d'image