leral.net | S'informer en temps réel

[Exclusif Audio] Washington : Le correspondant de la radio RFM expulsé d’un auditorium où se trouvait le président Wade

Vendredi dernier, la garde rapprochée du président Abdoulaye Wade a expulsé un journaliste sénégalais d'un auditorium de la Banque mondiale, où le chef de l'Etat sénégalais assistait à la projection d’un film sur le tourisme au Sénégal. Le journaliste en question, Baba Aïdara, correspondant de la radio sénégalaise RFM à Washington, dit ignorer les raisons de son expulsion.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Mars 2010 à 00:51 commentaire(s)|

[Exclusif Audio] Washington : Le correspondant de la radio RFM expulsé d’un auditorium où se trouvait le président Wade
M. Aïdara, qui dit avoir été dûment invité à l’événement, assure que la conférence de presse du président, ce jour-là, s’était déroulée sans problème, tout comme la réception qui a suivi. Ce n’est qu’au moment de passer à la projection du film que des éléments de la garde rapprochée du président Wade l’ont sommé de quitter la salle, dit-il. Baba Aïdara affirme avoir présenté ses papiers et son billet d’invitation à des éléments du Secret Service – le service assurant la sécurité des personnalités - et ces derniers, a-t-il assuré, n’ont trouvé aucune justification à l’action des responsables de la sécurité du président sénégalais.




Source : la voix de l'amérique Français....

Senegalese Journalist Who Covered Millicom Scandal Booted Out Of Presidential Event In DC

A Senegalese journalist says he was accosted by a member of Senegalese President Abdoulaye Wade's security team at an event in Washington Monday evening for previously writing about our report on the Millicom scandal -- a report that painted the Senegalese government in a negative light.
The Millicom scandal, for those who have not followed it, was an alleged attempt by the Senegalese government to shake down telecom provider Millicom for $200 million for a new license to operate in the country. Millicom sued Senegal's government in a World Bank court, a legal filing for which was the basis for the events described in our story.
The article caused a stir in Senegal, leading to denials of corruption by President Wade and other high-level officials. The story was also covered widely in the Senegalese press.
On Monday, Baba Aidara, the Washington correspondent for Radio Futur-Média, a private Dakar-based station, was covering a film screening hosted by The National Summit on Africa and the Travel Channel at the World Bank.
Senegalese President Wade flew from Dakar to attend the event, which was produced to boost tourism and whose launch featured media personality and former football star Tiki Barber and U.S. Rep. Donald Payne.

Aidara, the journalist, says he was pushed and forced out of the event because of his earlier writing referencing our reporting on Millicom. According to Aidara, a member of the president's personal security detail singled him out from other attending journalists and was told to leave "for security reasons."

"Why do I have to leave, what happened?" Aidara says he asked. "Did I do something wrong?"

According to Aidara, the response from the security agent was: "I don't have anything to say, but you need to leave."

Event Flyer
Aidara says he then tried to explain that he was permitted to attend the event, showing his credentials, including a temporary World Bank ID and his press pass from the U.S. State Department's Foreign Press Center (which the FPC confirmed to us is active and valid).
The security agent then pushed Aidara with both hands on the chest and said "you have got to leave," according to Aidara. He was then walked from the auditorium, out the doors, and into the hallway.
Doudou Dieng, a friend of Aidara's but a spokesman for the President's political party in Washington (PDS), confirmed Aidara's account of arguing with the security detail and being escorted out "by force." (Dieng says he could not directly see if Aidara had been pushed, but said the confrontation was partially out of view.)
Aidara says he then presented his credentials to the U.S. Secret Service in the hallway, who said he was indeed allowed to cover the event. But a second member of President Wade's security detail intervened, according to Aidara, and was overheard saying, in Wolof, "He's the one who interviewed the liar from Business Insider who wrote the Tigo article." (Tigo is Millicom's brand in Senegal).

Aidara says he then turned over his World Bank ID pass and left the building, not wanting to create more of a scene.
Mamadou Mountaga Gueye, Counselor Minister at Senegal's embassy in Washington, says Aidara was not invited to the "private" event.

Senegalese President Abdoulaye Wade
Gueye, who was also in attendance, further says Aidara was escorted out because he was specifically not authorized to cover the film screening due to his irresponsible journalism.
"He found a way to get in without getting the invitation," says Gueye. "It's our right to say exactly who is supposed to be in the room."
Gueye confirmed that Aidara was escorted out of the event, but said he could not speak to other details, including about Aidara being pushed, because he did not directly see it.
There's disagreement about whether Aidara was explicitly given permission to attend.
Gueye says he was not. The National Summit on Africa, the organizers, also say he was not on the general RSVP or press list for the event.
Aidara says he called the National Summit on Africa two days before the event and was told all he needed to do to attend was to come with proper press credentials. Aidara says he was screened by World Bank security and then a staff member from the Summit personally escorted him into the event from the H Street entrance. (Bernadette Paolo, President & CEO, says she is not aware of a staffer letting Aidara in and notes security tensions were high with anti-Wade protesters outside).
Michaé Godwin, a publicist for the Travel Channel, a co-organizer and host, did not immediately respond to a request for comment.
Regardless, it's clear that other media were in attendance and the Senegalese government did not want Aidara, an accredited journalist, there.
"He's always attacking our regime," Gueye adds, claiming Aidara often gives voice to lies by the opposition in his reporting. "You have to do politics or you have to be a journalist."
While Senegal has a free press often critical of the Wade regime, including RFM, there have been "numerous long-standing censorship and intimidation practices," according to the Committee to Protect Journalists.
Dieng, the PDS official, says Aidara should have been allowed to report the event.
"I don't see any problem with Baba there and covering the event," he says. "He's doing his job...they're promoting democracy in Senegal, and democracy is freedom of speech."


Read more: http://www.businessinsider.com/senegalese-journalist-who-covered-millicom-scandal-booted-out-of-presidential-event-in-dc-2010-3#ixzz0jCVksqaE

http://www.voanews.com/mediaassets/french/2010_03/Audio/mp3/voa-senegal-wade-24mar10_0.mp3 http://www.voanews.com/mediaassets/french/2010_03/Audio/mp3/voa-senegal-wade-24mar10_0.mp3


http://www.sunuker.com/media/podcast_audio/Voie-voix-jeunes/v-vdj_sunuker-0310/Baba-Aïdara-journaliste.mp3 http://www.sunuker.com/media/podcast_audio/Voie-voix-jeunes/v-vdj_sunuker-0310/Baba-Aïdara-journaliste.mp3




1.Posté par hey le 25/03/2010 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUAND EST CE QUE BABA HAIDARA EST DEVENU JOURNALISTE???C'EST HONTEUX R.F.M..VIVEMENT T.F.M. IL N'EST MEME PAS REPORTER...I'M SOOS SORRY. WE'RE HERE IN THE STATES; WE KHOWS WHAT'S GOING ON. TOUT SENEGALAIS PEUT DEVENIRE "SOURNALISTE" ANY DAY....C'EST CRIMINEL MR YOUSSOU.

2.Posté par Gass le 25/03/2010 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yaaw HEY degoulo francais degoulo anglais. Ce Baba est un TOP journaliste koula lire xam ni doof nga.

3.Posté par hey le 25/03/2010 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey a raisonOu est ce qu'il a fait ses etudes journalistiques?

4.Posté par saly le 25/03/2010 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SALUT A

5.Posté par saly le 25/03/2010 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SALUT A TOUS.

JE PENSE QUE LE DEBAT N EST PAS DE SAVOIR SI TELLE OU TELLE PERSONNE EST OU N EST PAS JOURNALISTE.
(DU MOINS CE N EST PAS LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE A MES YEUX,)

C EST PLUTOT DE SE DEMANDER VU LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL (DONT LES AUTORITES DE CE PAYS JUSTIFIE DE MANIERE FALLACIEUSE PAR LA CRISE ECONOMIQUE); SI CA VALLAIT VRAIMENT DE SE RENDRE AU USA JUSTE POUR VISIONER UN FILM ET AVANT CELA, DE SAVOIR SI CE JOURNALISTE DEVAIT ETRE EXPULSE.

A VOS ""FRANCHES"" PLUMES

6.Posté par modou modou le 25/03/2010 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

baba aidara est vraiment nul, ce type n'est pas un journaliste. C'est un menteur . Merci a la securite du president de l'avoir foutu dehors.

7.Posté par serigne le 25/03/2010 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce baba aidara n'est pas un journaliste. C'est un malade mental, il se prend pour un grand reporter alors qu'il est d'une mediocrite .
Il cherche par ses mensonges a faire eclater le senegal . Modou a raison la securite a fait un excellent travail.
Vive le senegal.

8.Posté par badara le 25/03/2010 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout le monde peut devenir journaliste au sénégal
il ya que des journalistes alimentaires au sénégal
par exemple; les griots de RFM

9.Posté par Sutura le 25/03/2010 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Depuis un temps, je ne me reconnais plus, pour ce qui est de la contribution des internautes, en réponse à tant de bonnes questions posées dans ce site, pour éclairer la lanterne des Sénégalais.

Le niveau de ces contributions, pour le malheur de la fiabilité et de la valeur même des répliques données aux bonnes interrogations que soulèvent ces questions dans nos âmes de plus en plus inquiètes de l'avenir de notre pays, ne méritent plus qu'on s'y attarde, ne serait-ce qu'un tout petit moment.

Même si nos contributions sont faites pour la majorité des intervenants avec des prête-noms comme dans le cas de Sutura, cela ne veut pas dire que nous aurions du temps à perdre, ou alors que nous ne saurions que faire de notre intelligence.

Si nous prenons pour prétexte de notre révolte silencieuse la publication de cette communication audio sur le dernier voyage de notre cher Président aux USA, je ne crois pas que les autorités du site auraient pris une si bonne initiative, rien que pour venir amuser la galerie. Pour avoir si longtemps été assidu à ce site, j'ai la conviction qu'ils l'ont créé sciemment, pour nous aider à intervenir à chaque fois, qu'un vrai problème comme la problématique du voyage présidentiel dans sa globalité s'est souvent posée à nos consciences citoyennes, dans un pays comme le nôtre.

Selon Sutura votre serviteur, on aurait bien voulu savoir si un pays comme le Sénégal qui qui a déjà la queue du diable dans les mains à force de l'avoir tellement tirée qu'il a fini par l'arracher, pourrait se payer le luxe d'affréter presque chaque mois, tout un avion présidentiel pour aller faire n'importe quoi à travers le monde, dont visionner un film comme dans ce cas présent.

Alors, que le correspondant de RFM à Washington soit un journaliste de métier ou pas, où est le problème, du moment qu'il s'est contenté de rapporter les faits, comme cela s'enseigne dans toutes les écoles de journalisme, même des plus médiocres?

Je crois que son crime, si s'en est un, est tout simplement d'avoir dit que ce n'était pas la Banque Mondiale qui organisait cette projection, même si cela devait se passer dans la salle de conférence de l'institution. Et même si c'était la BM elle-même la maîtresse d'œuvre de cette initiative pas du tout catholique , est-ce que cela aurait bien valu la peine, que le président d'un pays comme le notre, se déplaçât, quand on connait le coût d'un moindre déplacement en avion, d'un Président africain ?

Alors, honte à ceux qui croient qu'un tel voyage pour visionner un film fût-il projeté par le Bon Dieu lui même pour collecter des fonds en cas de catastrophe, pourrait un jour être recommandé à un quelconque Président d'un pays africain, jouissant de toutes ses facultés intellectuelles.

Nous avons pour preuve du manque de bon sens pour ceux qui croient au contraire, que sur quatre (4) invités, seuls le premier et le dernier se sont déplacés. Le premier parce que ce devait être une première expérience à tenter, et le dernier pour les raisons que tous les Sénégalais savent: la propension de notre roi de faire ce que bon lui semble, au dépens de la réalité quotidienne que vit son peuple.

Pour le reste, Sutura aura dit ce qu'il avait à dire.


10.Posté par mthiou le 25/03/2010 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quel honte pour ce disant secuirité presidentiel des menteur autour du wade
baba aidara est un journaliste il a travailé pour d'autr organe ce né pas la rfm
son premeier organe mais en peu de retenu pour fans de wade

11.Posté par linx le 25/03/2010 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu as parfaitement raison mthiou , baba aidara represente pas mal d'organes de press il est charge de communication d'une grande organisation international basee a washington moi meme j'ai assiste a deux conferences dont il etait chargee de la communication de l'organisation .
nitt dou soxarr , aux etats unis meme le docteur est appele a ramper pour aller vers le sommet , moi je suis venues ici aux usa avec une licence en physique chimie et pourtant je travaillais comme attendant dans un parking pendant 4 ans .

12.Posté par lamine le 25/03/2010 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je n'arrive plus a comprendre les intervenants dnas ces forums en lieu et place de discuter sur le sujet et faire des analyses sur le sujet debatue certains foroumiste se donne dnas des attaques personel .
1- j'avais lue a l'epoque quand baba aidara avait revele les terrains et la plainte de new-york : qu'il est pd , il s'est reveler plus tard c'etait des menssonges de belles demoiselles courent derriere lui .
2- l'affaire segura et millicom on le qualifier de buveur de wisky , de soulard et de batard dont ses parents ne se sont jamais maries ... encore la des histoires aidara ne fume meme pas de la cigarette .
3- sur les milliards distrubuer par wade aux usa encore sur revellation de baba aidara on l'avait qualifie de pedophile et il a ete arreter et risquerait 10 ans de prisons

4-- il n'est pas journaliste encore des histoires car il a son master en communication et il est charge de communication d'une organisation internationale .
thiey yallah les chiens aboient la caravanne de baba passe ... bassi kanam rek .
moi je ne le connais pas mais k'lk'1 qui a ete a l'universite de dakar avec lui ma parle de beaucoup sur ce garcon

13.Posté par BABA le 26/03/2010 02:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est baba aidara qui a ecrit ces messages por se valoriser. Nous savons tous qu'il est nul.Le debat ne se limite pas seulement a l'article mais a la credibilite de son auteur ou de la personne concernee.. Quand a baba aidara nous savons ce qu'il vaut . Alors mR AIDARA LAISSER LA PLACE AUX PROFESSIONNELS SVP[.

14.Posté par PACO Diop Finlande le 26/03/2010 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Sutura,

JE SUIS DESOLE DE VOUS INFORMER QUE LES COMMENTATEURS A QUI VS VS ADRESSEZ ICI, N ONT PAS LE LANGAGE POUR COMPRENDRE VOTRE CLAIRVOYANCE. C EST DE LA PITIE. IL DEVIENT EVIDENT DE CONCLURE DONC QUE MEME UN MOUTON AURAIT PU DIRIGER CE PAYS.
IL EST TEMPS QU ON SE DEPARTISSE DE NOS VICES A SAVOIR
-IGNORANCE
-CALOMNIE
-HYPOCRYSIE
-NARCISSISME
-MALHONNETE
-MECHANCETE
-PASSIVETE

SINON REK DARA DOU BAKH, MEME APRES LA DYNASTIE WADIENNE.

C EST UN PLAISIR POUR DE VOUS LIRE. CONTINUEZ SUR VOTRE LANCEE. LE CHEMIN EST BIEN PENIBLE POUR VOUS MAIS N ABANDONNEZ PAS.

SALAM CI SA KAW AK CI KAW REWMI!

JA JEF SERIGNE TOUBA





Hebergeur d'image