leral.net | S'informer en temps réel

Exclusif - Karim libre, la semaine prochaine : non pas avec une amnistie, mais plutôt une grâce présidentielle

C’est Actusen.com qui vous file l’info. Après que le Président de la République a promis au khalife général des "Mourides" et au porte-parole des Tidjianes la libération de Karim Wade ‘’avant la Korité’’, les choses semblent s’accélérer.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Juin 2016 à 18:37 | | 15 commentaire(s)|

En effet, Actusen.com a appris de sources généralement bien informées que le fils de l’ancien Président de la République va humer l’air de la liberté, la semaine prochaine, sauf changement de dernière minute.

‘’Ce n’est qu’une question de jours’’, soufflent nos interlocuteurs qui, d’ailleurs, livrent des détails de la prochaine libération du prisonnier le plus célèbre du Sénégal. ‘’Il sera nuitamment libéré pour éviter tout attroupement devant la prison de Rebeuss et éviter qu’il jubile à travers les rues de la capitale’’, ajoutent nos sources.

Autrement dit, l’ancien ministre d’Etat bénéficiera bel et bien d’une grâce présidentielle et non d’une amnistie, comme le réclament des responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds). D’ailleurs, cette option est confortée par autre source contactée par Actusen.com et pour qui, Karim ne peut pas, logiquement, bénéficier d’une amnistie, si tant est que cette libération est imminente.

’’Une amnistie demande du temps. Si c’est un projet de loi ou une proposition de loi, il est soumis aux députés de l’Assemblée nationale pour vote. S’il est adopté, il faut attendre qu’il soit promulgué par le Président de la République’’, explique-t-elle.

Or, explique notre interlocuteur, "non seulement la procédure allait être longue, mais aussi, l'Assemblée nationale étant en vacances et ne devant reprendre ses activités qu'en Octobre prochain, il est utopique de parler d'amnistie pour Karim Wade".

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image