leral.net | S'informer en temps réel

Exclusif - Tong-Tong au sommet de l'Etat : Abdoulaye Daouda Diallo et Abdoul Aziz Diop ont aussi reçu leur part du "gâteau foncier"

Au Sénégal, le fatalisme semble prendre le dessus sur ce que l'autre appelle la "capacité d'indignation" des uns et des autres. Nos dirigeants peuvent tout se permettre sans que nul ne bronche. En effet, ce qui se passe sous nos cieux est tout simplement aberrant. Une catégorie de sénégalais, déjà gâtés et choyés par le contribuable, ne se privent pas de s'attaquer, de façon éhontée, à nos maigres ressources. Révélations sur ces pratiques peu orthodoxes!


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Juin 2015 à 18:01 | | 18 commentaire(s)|

Exclusif - Tong-Tong au sommet de l'Etat : Abdoulaye Daouda Diallo et Abdoul Aziz Diop ont aussi reçu leur part du "gâteau foncier"
L'euphorie qui a accompagné l’élection de Macky Sall, avec la "rupture" en bandoulière, chez 65% des Sénégalais, semble s'estomper, jour après jour, pour laisser place à une grosse déception pour ne pas dire à une colère noire. Certaines pratiques ignobles, dignes de suceurs de sang, n'émeuvent plus personne. Leral.net a déjà annoncé la couleur en publiant en exclusivité les noms de certains hauts fonctionnaires (Ndlr: Le Préfet Ibrahima Sakho et Amadou Samba Tall directeur général du Cadastre) qui ont opéré une véritable razzia foncière à Dakar et environ. Mais, à cette longue liste de "nouveaux milliardaires en terre", nous pouvons lire le nom du ministre conseiller Abdoul Aziz Diop et celui du ministre de l'intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, entre autres. Cela est d'autant plus répugnant pour, ce qui est du sieur Abdoul Aziz Diop, membre de la société civile, et porte-parole du Mouvement de contestation M23, il a crapuleusement tronqué son manteau de "sentinelle" de la République, au profit de politicien vorace. L'on comprend mieux maintenant pourquoi le gars est devenu subitement un farouche défenseur du régime. Ce, quid à passer ses nerfs parfois même sur certains confrères qui auront la malchance de vouloir être à équidistance des chapelles politiques. Car, il ressort du document dont nous détenons copie que les deux hommes qui détiennent chacun 200 m2, ont reçu leur part du tong-tong foncier. Abdoul Aziz Diop est propriétaire du titre foncier numéro 4407/DG, Parcelle 748. Quant à Abdoulaye Daouda Diallo, son nom est lié au titre foncier 4407/DG, Parcelle numéro 662. Et ceci n'est que l'arbre qui cache la forêt de l'immensité de la boulimie foncière à laquelle nos autorités s'adonnent à cœur joie. Nous vous promettons d'y revenir ! Mais, en attendant, le chef de l'Etat est averti !






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image