leral.net | S'informer en temps réel

Exclusif : Voici le discours intégral de Me Souleymane Ndéné Ndiaye lors du lancement de son parti UNP


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Mai 2015 à 22:30 | | 0 commentaire(s)|

Exclusif : Voici le discours intégral de Me Souleymane Ndéné Ndiaye lors du lancement de son parti UNP
MESDAMES MESSIEURS LES CHEFS DE PARTI
MESDAMES MESSIEURS LES INVITÉS
CHERS FRÈRES ET SŒURS DU PARTI
MILITANTES ET MILITANTS
MESDAMES MESDEMOISELLES MESSIEURS LES JOURNALISTES
MESDAMES ET MESSIEURS

Je voudrais tout d'abord exprimer ma profonde gratitude à ALLAH Le Généreux et Le Maître des destins. Je lui exprime ma reconnaissance pour m'avoir accompagné, protégé, et fait rencontrer des hommes et des femmes de qualité qui ont influencé mon parcours politique et professionnel.

Je dis ma gratitude au Prophète Mohamed ( PSL ) ainsi qu'à tous les prophètes sans distinction .

Je voudrais aussi exprimer mon immense respect à tous nos chefs religieux ,notables et chefs coutumiers dont la sagesse et les prières aident le Sénégal à demeurer un pays de paix et de stabilité .

J'adresse mes remerciements et salutations chaleureux à vous tous ici présents, Chefs de Parti Politique,militantes , militants , journalistes , amis, parents, je suis reconnaissant à l'endroit de chacun et de chacune d'entre vous .

Je voudrais remercier du fond du cœur tous les habitants de Guinguineo et environs, qui ont eu confiance en moi pendant plus d'une dizaine d'années , en me confiant la mairie de la ville , en me soutenant, et en me témoignant amitié et affection.
Aujourd'hui encore leurs représentants ont tenu à être ici en même temps que d'autres délégués du Cap Skiring, de Ziguinchor, Kolda, Sédhiou, Tamba ,Goudiri, Bakél, Koungheul, Nganda, Nioro du Rip, Paos Kotto, Medina Sabakh, Ndiaffate , Keur Socé, Thioffior, Gossas , Mbar , Colobane, Mboss, kanel , Matam, Ourossogui, Podor, Mboumba, Aéré Lao, Ndioum , Lérabé , Richard-toll, Saint Louis , Touba, Taif, Diourbel , Mbacké ,Bambey, Khombole, BABA Garage, Touba Toul ,Fissel Mbadane, Mbour , Joal-Fadiouth, Thiadiaye,Thies, Thienaba , , Tivaouane, Louga, Guéoul, Ngaye Mekhé , Kebemer , Darou Mouhty, Diagane Barka Thilor ,Fatick , Dioffior ,Djilor Saloum, Sokone , Dakar et sa banlieue, Pikine , Parcelles Assainies, Guédiawaye , Rufisque , Sébikhotane , Diamniadio , Bargny et Yenne.
Je voudrais vous saluer tous très chaleureusement.

Après mon père tragiquement disparu dès suites d'un accident survenu il y a exactement 23 ans jour pour jour , ma mère , tous mes grands-parents, frères , sœurs , cousins , cousines ,mes tantes , oncles , naturellement mes épouses et mes enfants, Je tiens à exprimer de profonds remerciements et redire mon respect indéfectible à un homme qui a forgé ma carrière politique et m'a confié de très hautes responsabilités dans notre pays. Je veux nommer Me Abdoulaye Wade, ancien PR , héros de la première alternance politique survenue au Sénégal, bâtisseur de pays, théoricien du panafricanisme et Secrétaire Général National du PDS. Je l'ai accompagné et il m'a beaucoup appris .
Les circonstances que vous savez et sur lesquelles je ne m'étendrai pas ont fait que j'ai quitté son parti .

Aujourd'hui, je suis là devant vous pour vous dire que je prends mon destin politique en main , en posant ce premier acte fondateur : la création d'un parti politique qui a l'ambition de gouverner le Sénégal.
Aujourd'hui , je fonde avec d'autres frères et sœurs, un nouveau Parti Politique sous le nom de :

UNION NATIONALE POUR LE PEUPLE -UNP- avec comme slogan
RÉUSSIR ENSEMBLE LE SÉNÉGAL
Qui se dit en Wolof : Bokk -Jëmù

Ce nom dit le sens véritable de l'action politique : : servir le peuple.

Le peuple est une communauté de destin régi par les intérêts partagés , par l'égalité des citoyens, par l'inclusion sociale et le partage des richesses collectives .
Notre communauté de destin est aujourd'hui ébranlée, fragilisée et il y a l'urgence d'une véritable politique qui freine la fracture sociale, l'inégalité durable que vit le Sénégal, avec la majorité des sénégalais condamnée à la pauvreté face à une petite minorité de riches nous commande à parler d'UNION .

CELA NOUS CONDUIT À FAIRE de la lutte contre la fracture sociale , de la lutte pour l'inclusion sociale, de la lutte pour l'éradication de la pauvreté au Sénégal, les ambitions premières de notre parti .

Nous construisons des routes,nous construisons des ponts, nous construisons des aéroports modernes, nous construisons de superbes salles des congrès, nous annonçons tous les jours des milliards et des milliards de F CFA de dons ou d'emprunts, nous parlons de taux de croissance du PIB de 4 ou 5%. Mais dans le même temps, nous avons devant nous le spectacle continuel de la mendicité et de familles qui peinent à se procurer un repas décent par jour , le spectacle de citoyens qui ne sont pas soignés décemment lorsque malades. Une forte majorité de la population est laissée en rade et ne voit nullement les retombées des avancés économiques dont parle le Gouvernement avec son Plan Sénégal Émergent .
Quand nous disons <<UNION>>, <<NATION>>,<<PEUPLE>>, <<ENSEMBLE >>, c'est pour ne plus avoir un pays de privilégiés, d'héritiers, mais un pays de citoyens partenaires et bénéficiaires des progrès économiques et sociaux.
Le peuple est impatient et ne veut plus se laisser endormir par des politiques d'expédients, c'est à dire par des solutions momentanées pour consoler .
L'UNP sera le parti du juste et de l'inclusion sociale.
Nous aurons l'occasion de détailler lors d'une prochaine rencontre notre politique économique.
Ce que je voudrais vous dire à ce propos, c'est qu'elle ne sera pas élaborée à l'étranger par des spécialistes étrangers. Cette politique économique sera conçue par des Sénégalais et des Sénégalaises d'ici et de la diaspora dont nous ne cessons de découvrir jour après jour la richesse , l'originalité,l'intelligence, le patriotisme et le souci majeur de penser des propositions pour notre développement, propositions qui soient en rapport avec nos réalités et nos aspirations.
Notre programme économique sera d'inspiration libérale et sociale , l'Etat continuant à jouer un rôle de tout premier plan dans la gestion des secteurs sociaux de base, à savoir : l'éducation, la santé , la sécurité et les infrastructures car je reste fondamentalement libéral et il puisera dans la pensée économique de John Maynard Keynes .Nous ne cacherons pas ce que nous devons à la vision de ce grand économiste anglais du 20ème siècle .Il nous semble qu'un référentiel économique s'impose aujourd'hui qu'aucun gouvernement africain ne peut plus renier.
Pour poser les conditions de succés du développement, il nous faut asseoir des leviers indispensables dont les infrastructures , les moyens de transports modernes, l'énergie, l'eau, etc, il nous faut nous appuyer sur les secteurs stratégiques de notre économie tels que , l'agriculture, l'élevage, le tourisme, il faut investir dans l'Education et la Formation.
Ces orientations sont devenues des passages obligés, donc des lieux communs,des points de convergence acceptés par tous. Nous sommes d'accord aussi sur la nécessité d'attirer le capital financier national et international mais il faudrait le faire avec intelligence et prudence pour ne pas surendetter le pays et hypothéquer l'avenir des jeunes.
Nous tardons toutefois à trouver les remèdes efficaces pour faire reculer la pauvreté, les remèdes pour promouvoir l'emploi des jeunes, les remèdes pour faire reculer véritablement le chômage avec des emplois de qualité qui permettent de vivre dignement.Il nous l'audace de l'innovation dans les stratégies pour lutter contre le chômage endémique des jeunes.
Ce que la conduite actuelle de notre économie ne réussit pas encore à faire , c'est d'impliquer nos vaillants et compétents entrepreneurs nationaux dans la construction des bases du développement. Les entreprises nationales ne sont que marginalement associées aux grands travaux actuels de l'Etat , travaux qui sont confiés aux entreprises étrangères . Nous contribuons à l'enrichissement des entreprises étrangères et nous confinons nos entreprisesà la stagnation et souvent à la fermeture. L'idée défendue ici n'est pas celle d'un nationalisme économique rigide mais celle de l'exigence d'une part juste à l'expertise de nos entrepreneurs, expertise qui est réelle . L'UNP se donne le mandat de placer nos entrepreneurs nationaux au cœur des travaux majeurs de ce pays , de promouvoir les projets des privés nationaux et non pas de tout remettre aux privés étrangers . Il faut faire de nos privés des piliers de notre développement, de la création de l'emploi et de la production de la richesse avec les moyens financiers adéquats et des rythmes de décaissement raisonnables, nos entreprises sont capables de travailler vite et bien. Ne nourrissons pas de complexe .
Nous créons ce parti pour opérer les ruptures nécessaires pour sortir notre pays de la pauvreté.
Le dialogue politique et social est devenu inexistant. Il nous faut réapprendre à nous parler , à nous écouter , à créer des passerelles .
C'est Montaigne qui disait que << la parole est moitié à celui qui parle et moitié à celui qui écoute >>
Montaigne nous dit ainsi ce qu'est la communication en démocratie.
<<S'entre parler >> et <<s'entre écouter >>.
Permettez-moi ce néologisme pour exprimer que << gouverner , ce n'est pas le monologue et la sourde oreille que nous vivons aujourd'hui >>.
La disponibilité à écouter la parole de l'adversaire est le ciment d'une nation . L'attitude de respect et d'écoute entre les partis politiques fonde une véritable démocratie. De plus , les invectives et les dérapages qui sont le lot quotidien des echanges entre les acteurs politiques font que la population n'a même plus envie de nous écouter .Il est aujourd'hui urgent de reconstruire des ponts et de restaurer un climat qui permet le dialogue politique et social.

L'UNP va restaurer ce dialogue politique et social.
L'Union et L'Ensemble demandent également de l'imagination pour faire de chaque région un pilier économique en développant des secteurs et des entreprises que les acteurs régionaux vont prioriser pour assurer leur croissance et leur participation au développement national. Il faut susciter la créativité et l'originalité pour permettre aux régions de construire leur avenir, pour donner le désir de vivre et de s'épanouir en région .

Un chantier important de notre parti portera sur la promotion des valeurs qui fondent une réelle démocratie.
Il y a quelques jours, devant de jeunes étudiants, je prononçais une conférence. Je leur disais en toute franchise ce que j'entendais sur le terrain de la part des populations.Je décelais un scepticisme des citoyens et même un désenchantement démocratique, une perte de confiance envers les partis politiques et envers les élus.

L'UNP veut être :

-Le PARTI dont le responsable s'engagera de façon non équivoque à porter la durée du mandat présidentiel à 7ans renouvelables une seule fois ;

-Le PARTI qui va proposer une réduction des pouvoirs du chef de l'Etat , surtout dans les nominations aux hauts postes de responsabilité. Ces nominations ne doivent plus dépendre de la seule volonté du PR , selon son bon vouloir, car elles font de certains hauts fonctionnaires les otages des régimes en les obligeant à se compromettre la plupart du temps;

-Le PARTI qui propose de contrôler le pouvoir de dépenser du Chef de l'Etat ainsi que des hauts responsables de sorte que l'argent public ne soit pas considéré comme faisant partie du patrimoine familial ou qu'il serve à entretenir une clientèle politique et l'achat des consciences. Les démocraties modernes ont supprimé ces situations d'opacité.L'argent public ne doit pas servir à manipuler la citoyenneté ou à se construire la figure du leader politique généreux, charitable.

-Le PARTI qui propose aussi un contrôle des dépenses des partis politiques lors des élections afin que le pouvoir de l'argent ne vienne pas dénaturer le véritable choix démocratique ;

-Le PARTI qui va consolider l'Etat de Droit dans lequel la séparation des pouvoirs devient une réalité et non une simple proclamation des textes et des discours.

-Le PARTI qui est dirigé par des responsables qui vous diront toujours la vérité. Ce qu'ils peuvent faire, ce qu'ils ont fait , ce qu'ils ne peuvent pas faire ;

-Le PARTI de la boussole pour vous orienter vers la voie du développement et pour fixer la démarche du Sénégal et de ses institutions vers le juste, l'equitable , le transparent, l'inclusion.

CHERS FRÈRES ET SŒURS

Je vous préviens, vous qui allez m'accompagner, militer dans l'UNP. La route ne sera pas facile. Mais je n'ai pas peur . Je suis prêt .
Je , vous , nous seront attaqués. Des invectives et des insultes, des caricatures, nous en entendrons et nous en lirons. Les mercenaires de la plume, les répondeurs automatiques, les préposés aux Wax sa Xalat et les cellules de communication se jetteront sur nous à travers tous les canaux médiatiques . On nous privera de la visibilité dans la presse de L'Etat, On essaiera de vous intimider, de vous débaucher , de retarder ou bloquer vos projets, de vous affecter ailleurs. Mais sachez résister au nom des valeurs que sont la citoyenneté, la conviction, la fidélité et surtout au nom d'un Sénégal meilleur que nous allons ensemble construire.

Par dessus tout , l'UNP doit s'engager à être un parti de respect de l'adversaire. Je vous demande de défendre votre Parti mais de ne jamais avancer des propos qui construisent l'irréconciliable.
Ne répondez jamais aux injures ni aux jugements de valeur . Car il ne sert à rien d'insulter quand on peut proposer quelque chose de visible et de palpable. Soyez les hommes et femmes politiques qui proposent des idées à la place des gros mots.



Vive le Sénégal
Vive L'UNP
Que le Tout Puissant , Allah dans son infinie bonté et sa miséricorde, nous mène à la victoire dans le respect des règles de l'éthique et de la démocratie.
Merci sincèrement pour votre présence , de votre attention et surtout pour votre patience .


dakaposte.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image