leral.net | S'informer en temps réel

(Exclusif dans l’affaire Karim Wade) ! Daouda Thiam vous livre l’identité des facilitateurs entre Macky Sall et Abdoulaye Wade

C’est une perte de temps de dire qu’il n’existe aucune négociation entre le pouvoir du président de la République, Macky Sall, et le camp de son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, dans l’affaire Karim Wade, à quelques jours du procès du plus célèbre détenu de la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Juillet 2014 à 10:00 | | 27 commentaire(s)|

(Exclusif dans l’affaire Karim Wade) ! Daouda Thiam  vous livre l’identité des facilitateurs entre Macky Sall et Abdoulaye Wade
Et n’en déplaise aux tenants de l’actuel régime si prompts à se fendre de démentis, pour nier ce qui est devenu une évidence évidente, la vérité est plus prosaïque. En attestent toutes ces personnes impliquées dans les négociations toujours en cours et dont Actusen.com va livrer, ici, les identités.

Lorsque le pouvoir en place se montre assez volubile et expansif, quand il s’agit de démentir l’existence de négociations entre lui et l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, on peut en rire, comme on peut en pleurer. Au motif que non seulement des émissaires nationaux suent sang et eau pour une solution de sortie de crise dans l’affaire Karim Wade.

Mais aussi, des facilitateurs de plusieurs pays sont de plain-pied dans les pourparlers entre la Présidence de la République et la résidence du prédécesseur de Macky Sall. A cet effet, Actusen.com, s’appuyant sur des sources généralement bien informées, éclaire les pans d’ombres qui entourent l’identité des bonnes volontés engagées dans un intense lobbying pour une issue heureuse entre les deux camps.

P. Edgar, neveu du Président Denis Sassou Nguesso, et ce proche collaborateur d’Alassane Ouattara abattent à fond leurs cartes

Selon des sources généralement bien informées, les choses ont connu un coup d’accélération, suite aux procédures peu productives engagées en France et à Singapour par les responsables de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). C’est ainsi que certains collaborateurs du Président Macky Sall ont préconisé à ce dernier de privilégier une solution de sortie de crise.

Mais, d’abord, il fallait virer l’ancien Premier ministre, Aminata Touré, une véritable dure à cuire qui était le plus grand obstacle à ces pourparlers entre les camps de Macky Sall et de Me Abdoulaye Wade. Mimi Touré décapitée, place maintenant aux choses sérieuses. A cet effet, en plus des négociateurs tapis dans l’ombre et qui sont de nationalité sénégalaise, des missionnaires venus de l’extérieur ont fait le voyage sur Dakar, pour entrer dans la danse, en début de semaine dernière.

Béninois d’origine, Maixent Accrombessi, directeur de Cabinet du Président Ali Bongo Ondimba, rencontre un émissaire de Macky Sall, accompagné d’un patron de presse

Actusen.com peut révéler, sans être démenti, qu’un certain P. Edgar, neveu du Président Denis Sassou Nguesso et qui est très influent, a débarqué à Dakar dans ce sens. Dans le lot des émissaires, un proche collaborateur du Président ivoirien, Alassane Dramane Ouatara, fut reçu, le même jour, au Palais de la République.

Le mercredi 16 juillet 2014, comme si les négociations ont été bien planifiées, le ballet des facilitateurs s’est poursuivi avec l’arrivée d’un des caciques du régime gabonais, Béninois d’origine. Il s’agit de Maixent Accrombessi, directeur de Cabinet du Président Ali Bongo Ondimba.

Ce dernier, à peine a-t-il foulé le sol sénégalais, qu’il reçut, dans son hôtel, un collaborateur de premier plan du Président Macky Sall, accompagné d’un patron de presse très proche du pouvoir en place et dont Actusen.com préfère taire le nom.

Quelques indices sur l’identité du patron de presse, devenu l’ombre de Macky Sall

En guise d’indices sur ce patron de presse : propriétaire d’un quotidien très prisé, l’homme, teint noir foncé, une longiligne créature, était très fort en gueule sous le défunt régime de Me Wade et a été une fois cité dans une sombre d’affaire de mallette d’argent avec un ancien ministre de Me Abdoulaye Wade qui fut aux commandes du ministère de l’Environnement.

Mais depuis l’avènement de Macky Sall au pouvoir, le patron de presse en question s’est subitement mué en sergent recruteur du nouveau locataire du Palais. Et fait partie des “dames de compagne du Pouvoir” dont parlait Idrissa Seck. Prêtes même très souvent à s’en prendre à sa propre corporation, quand celle-ci se réveille à l’ouest, au moment où Macky Sall et son régime se lèvent à l’est.

Ce milliardaire malien, une vieille connaissance de Macky Sall, «disposant» d’un passeport sénégalais, est lui aussi un des facilitateurs

Toujours au sujet de ce bataillon d’émissaires, il y a l’entrée en matière d’un très influent homme d’affaires malien. Il s’agit, d’après toujours les sources de Actusen.com, du milliardaire Seydou Kane. La présence de ce dernier dans nos murs et son implication dans le dossier Karim Wade sont loin d’être gratuites.

L’homme est une vieille connaissance du Président Macky Sall et disposerait même d’un passeport sénégalais pour ses déplacements, dit-on. Depuis quand bénéficierait-il de ce sésame ? Sous Wade ou sous Macky ? Actusen.com ne saurait être affirmatif là-dessus.

Pour revenir sur le cas du directeur de Cabinet du Président gabonais, pour ne pas citer nommément le Béninois Maixent Accrombessi, il a même rencontré à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, l’ancien puissant ministre d’Etat Karim Wade sous le défunt régime de son père.

Rencontre à la Mac de Rebeuss entre Maixent Accrombessi et Karim Wade

C’est dire que le déplacement du président du Groupe parlementaire de «Benno Bokk Yakaar» chez Me Abdoulaye Wade n’a guère été le fruit d’une œuvre en solo. Moustapha Diakhaté, le pauvre, a beau être contraint de monter au créneau dans la presse pour dire que s’il a été au domicile de l’ancien locataire du Palais, ce fut à son initiative personnelle, mais il avait tout faux. Tout comme, le communiqué de la Présidence de la République, disant qu’il n’y a jamais eu de contact dans ce sens entre Macky Sall et son prédécesseur Wade.

Actusen.com






Hebergeur d'image