leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Exclusion de Khalifa Sall et Cie du Ps : Tanor Dieng menacé par une motion de destitution

Les Jeunesses socialistes servent la réplique à Ousmane Tanor Dieng et ses partisans qui ont annoncé la très probable exclusion de Khalifa Sall et Cie. Suffisant pour Bassirou Samb, pour agiter l’idée d’une motion de destitution à l’endroit du Secrétaire général du Ps.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Octobre 2017 à 13:03 | | 0 commentaire(s)|

Le secrétaire général adjoint des Jeunesses socialistes de Dakar a annoncé le dépôt dans les prochaines semaines, voire les prochains jours, d’une motion de destitution contre Ousmane Tanor Dieng. Et pour cause, ce dernier est, selon le pro-maire de Dakar, allé trop loin.

«Il faudrait que ces responsables aillent revisiter les textes du parti parce qu’aussi bien dans le statut que dans le règlement intérieur, on n’y trouve pas le mot auto-exclusion. S’ils veulent exclure les gens, ils n’ont qu’à assumer», a-t-il déclaré.

Très en verve contre le chef de file du Ps, M. Samb martèle à son encontre : «s’il y a une personne qui a trahi le Parti socialiste, qui a violé le statut et le règlement intérieur du parti, c’est Ousmane Tanor Dieng. C’est pourquoi il faudra d’abord que Tanor soit traduit devant le conseil de discipline, pour être exclu de notre parti politique».

Et d’ajouter : «Depuis 1996 qu’il est arrivé à la tête du parti, bon nombre de responsables ont été poussés à la sortie. Aujourd’hui, on en a marre. On ne peut plus voir ce Tanor-là, régner comme un maitre incontestable à la tête de ce parti».

«C’est la raison pour laquelle, annonce-t-il, nous allons demander sa destitution dans les plus brefs délais, pour que le Parti socialiste puisse redevenir ce grand parti qu’il était».

Sur la marche à suivre pour obtenir gain de cause, le jeune socialiste indique : «nous allons adresser une correspondance aussi bien au Comité central, au Bureau politique, qu’à la Commission en charge des questions de discipline de ce parti, pour que Ousmane Tanor Dieng et sa bande puissent être traduits devant ladite commission».



Pressafrik.com










Hebergeur d'image