leral.net | S'informer en temps réel

Expiration de l’ultimatum de libération de la voie publique par les ambulants : la mairie de Dakar adopte la « patience »

Le maire de Dakar fait tout pour éviter un affrontement avec les marchands ambulants, mais jusqu’à quand ? Après le report de l’ultimatum de libération de l’espace publique du 15 avril au 30 avril dernier, la mairie fait face à la persistance des ambulants à ne pas se soumettre à sa sommation.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Mai 2013 à 20:33 | | 0 commentaire(s)|

Expiration de l’ultimatum de libération de la voie publique par les ambulants : la mairie de Dakar adopte la « patience »
Si certains avaient présagé un déguerpissement forcé, d’autres avaient parlé de nouveau report face à ce blocage. Et voilà que la mairie sort de nouveau de sa réserve pour parler de « patience » en donnant le temps aux récalcitrants à aller aménager les zones de recasement de William Ponty et d’André Peytavin. L’Adjoint de Khalifa Ababcar Sall, chargé du Commerce et de l’Artisanat, Babacar Sedikh Seck, a expliqué cette nouvelle position de la mairie par le fait que les ambulants restent des « partenaires », et donc il ne faut pas s’empresser à utiliser la force. La mairie se dit quand même « étonnée » de constater cette attitude de défiance des marchands ambulants vis-à-vis de l’autorité publique.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image