leral.net | S'informer en temps réel

Expiration du délai d’évacuation de la voie publique : Rien n’a bougé à Sandaga.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Janvier 2013 à 14:29 | | 1 commentaire(s)|

Expiration du délai d’évacuation de la voie publique : Rien n’a bougé  à Sandaga.
Va-t-on vers un déguerpissement forcé des marchands ambulants et des tabliers sur la voie publique à Dakar ? En tout cas, il semble que l’ultimatum lancé par la Mairie pour libérer l’espace publique, est tombé dans l’oreille d’un sourd. Il est constaté que ces marchands ambulants sont dans la dynamique d’en découdre avec l’autorité publique. Ils n’ont pas bougé, pour se soumettre à la sommation en raison des travaux de pavage des rues. Les prochains jours vont nous édifier sur la mesure, qui sera appliquée pour le fonctionnement des choses.



1.Posté par Dépité le 02/01/2013 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas que Sandaga à aérer. Bountou Pikine c'est le sommet. Petersen est inclassable. Marché HLM. Terrain Fass.....quand est-ce qu'on va arrêter la tyrannie de ces énergumènes qui ont transformé notre ville en un grand bidonville sale, crasseux, puant.
Pourquoi doit-on payer si cher pour habiter Dakar et vivre comme des rats? Monsieur le Maire, ne pensez pas en politicien et réglez-nous nous tout cela.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image