leral.net | S'informer en temps réel

Exploration du pétrole offshore au Sénégal: Fin d'un bras de fer de trois mois

La configuration a évolué dans le contrôle des trois blocs d'exploration offshore : Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar offshore profond au large du Sénégal. Malgré les ambitions de l’Australien FAR Ltd de devenir majoritaire dans cette aventure, ConocoPhillips (NYSE: COP) a réussi à faire valoir son droit à céder ses actifs à Woodside Petroleum Ltd (ASX: WPL), mettant ainsi fin à un bras de fer de trois mois.


Rédigé par leral.net le Lundi 31 Octobre 2016 à 09:57 | | 3 commentaire(s)|

ConocoPhillips a en effet annoncé, vendredi, avoir scellé la transaction actant la vente des actifs de sa filiale ConocoPhillips Sénégal BV à l'Australien Woodside Petroleum Ltd. Avec cette transaction, Woodside détient désormais une participation de 35% dans les trois blocs d'exploration offshore : Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar offshore profond. Le montant total de la transaction est estimé à environ 440 millions de dollars US dont les ajustements nets habituels estimés eux à environ 90 millions de dollars US.

C’est donc la fin du bras de fer déclenché par FAR Ltd, détenteur de 15% des blocs, qui a accusé ConocoPhillips de lui avoir sciemment préféré Woodside dans la cession des actifs, en refusant de lui donner plus de temps pour présenter une contre-offre. Une accusation avait déclenché l’ire de Peter Coleman, le patron de Woodside, qui déclarait alors que "FAR a vraiment besoin de tomber son masque afin qu’il dise à tous quelles sont ses véritables intentions". Depuis lors, de nombreuses tractations se sont déroulées en coulisses avec l’Etat du Sénégal, détenteur de 10% des actifs, comme médiateur principal.

Aujourd’hui, cet épisode semble appartenir au passé et Peter Coleman, le PDG de Woodside, s’en réjouit dans un communiqué publié samedi. "Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement du Sénégal et les partenaires à la joint-venture que sont Cairn Energy (10%), FAR Limited (15%), et Petrosen, la Société pétrolière nationale du Sénégal (10%), afin d'avancer vers le développement commercial des champs SNE et FAN", a déclaré Coleman.

Les responsables de ConocoPhillips sont tout aussi contents de lâcher leurs actifs pour donner de l’air à leur portefeuille d’approvisionnement. "Nous sommes heureux de conclure cette transaction avec Woodside", a déclaré Matt Fox, vice-président chargé de la Stratégie, de l'exploration et de la technologie chez ConocoPhillips. "Nous avons vécu une relation de collaboration transparente avec le gouvernement sénégalais et nous apprécions son soutien tout au long de la campagne d'exploration et d'évaluation très réussie. En accomplissant cette vente, nous sortons de notre plus grande exploration en eau profonde, ce qui va encore accroître notre flexibilité financière et réduire les coûts d'approvisionnement de notre portefeuille."

Les trois blocs d'exploration offshore, Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar offshore profond, avaient une valeur comptable nette d'environ 285 millions de dollars US, au 30 septembre 2016. ConocoPhillips prévoit de réaliser un gain sur la vente au quatrième trimestre de 2016. Le montant est soumis à des ajustements finaux.

Source : EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image