leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Expropriation de 13 ha à la série G : Le promoteur immobilier, Ousmane Ndiaye aux bancs des accusés


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Octobre 2017 à 23:13 | | 0 commentaire(s)|

Expropriation de 13 ha à la série G : Le promoteur immobilier, Ousmane Ndiaye aux bancs des accusés

Lotie en 1996 par le maire Mbaye Jacques Diop, la série G située dans la commune de Rufisque-est fait l’objet d’expropriation foncière de la part d’un ‘’prédateur foncier’’. En assemblée générale, hier dimanche, sur le site, les bénéficiaires réunis au sein du collectif pour la défense des terres de la série G, ont servi un cinglant réquisitoire au promoteur immobilier Ousmane Ndiaye, qu’ils accusent de vouloir s’accaparer des 13 ha, sur la base de faux documents avec la complicité de certains agents de l’administration.

Ils disent avoir acquis, il y a 21 ans, leurs parcelles dans un cadre règlementaire avec des notifications dument signées par l’autorité, sous le magistère de feu Me Mbaye Jacques Diop. Mais aujourd’hui, leurs terrains font l’objet de conflit. Et pourtant, les membres du collectif multiplient les rencontres pour dérouler leur plan d’actions afin de rentrer dans leurs droits.

« Il y a des prédateurs fonciers qui veulent nous exproprier nos terres au premier rang desquels figure le promoteur immobilier Ousmane Ndiaye. Nous détenons des notifications valables. Nous avons payé nos bons au Trésor », a expliqué Ousseynou Mbodji, lors d’une réunion de partage et de sensibilisation tenue ce dimanche sur le site.

Une rencontre motivée, selon eux, par une volonté d’amener les autorités à arrêter les agissements du promoteur foncier Ousmane Ndiaye. « Il prétend détenir des documents en bonne et due forme signés par l’ancien receveur des domaines de Rufisque Mouhamadou Mamour Diallo. Comment peut-il détenir 12 titres fonciers sur ce site ? », s’est interrogé le porte-parole du jour, qui informe qu’un pool d’avocats a été commis pour défendre ce dossier.

Pis encore, s’insurge Khaly Ngom, mandataire de la famille El hadji Mademba Ngom détentrice du tf 11-94 : « Ousmane Ndiaye fait du forcing avec la complicité de gens tapis dans l’ombre pour faire des duplicata et ainsi tripatouiller le Journal Officiel, dans le dessein d’exproprier les terres d’autrui ».

Les membres du collectif pour la défense des intérêts de a série G, interpelle le chef de l'Etat Macky Sall, le ministre de l'Interieur Aly Ngouille Ndiaye et le ministre de la Justice Ismaila Madior Fall, pour espérer voir les ayants-droit rentrer dans leurs droits.


Vox populi