leral.net | S'informer en temps réel

FACE A FACE ET 4EME JOURNÉE DU CLIF A DIOURBEL : Bombardier invite Tapha Tine à la bagarre dés le 1er round (Photos)

Le stade Eli Manel Fall de Diourbel a abrite ce week- end la 4eme journée du championnat de lutte intensive avec frappe (Clif) organisée par le promoteur Luc Nicolai. Serigne Dia Bombardier et Tapha Tine de l'écurie Baol Mbollo qui vont s’affronter le 24 juin prochain au stade Demba Diop, ont mené une véritable bataille verbale. Au Géant du Baol qui lui promet l'enfer, le B52 de Mbour a tout simplement répondu par une invite à la bagarre. Rien que la bagarre durant les dix premières minutes.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Mai 2012 à 04:19 | | 0 commentaire(s)|

La bataille psychologique a fait rage ce samedi 19 mai au stade Eli Manel Fall entre deux géants de la lutte sénégalaise, Serigne Dia Bombardier de Mbour et Tapha Tine de l'écurie Baol Mbollo. Ces mastodontes de l’arène sénégalaise doivent s’affronter le 24 juin au stade Demba Diop à l’initiative du promoteur Luc Nicolaï. C'est le sociétaire de Baol Mbollo qui a ouvert les hostilités verbales.

S'adressant à son adversaire du jour, Tapha Tine déclare :" Je vais te battre par ko. Tu vas mordre la poussière. Tout le monde sait pertinemment que nous devrons lutter car j'ai terrassé Thieck puis Elton. Je vais te corriger le 24 juin prochain ». Dans sa réplique, le B52 de Mbour, égale à lui-même, demande à son adversaire « de consacrer les dix premières minutes du premier round à la bagarre. «Ce combat constitue pour moi la guerre mondiale de 1914-1918 et celle de 1939 -1945. J'avais préparé le combat depuis deux ans. Tu m'as toujours défié par voie de presse dés que l'occasion se présente. Je demande même au promoteur Luc Nicolaï de ne pas verser le reliquat au lutteur qui refuserait de boxer durant les dix premières minutes du combat et d’amorcer le corps à corps. Tu n'as rien à dire si ce n’est de bavarder et d’amuser la galanterie», a répondu le lutteur de la Petite-côte.

En marge de ce premier face à face d’avant combats, le public dioubellois a eu droit à de palpitant combats organisé par Luc Nicolaï pour le compte de la 4eme journée du championnat de lutte intensive avec frappe (Clif). Les lutteurs mbourois Auguste Mbagnick Sène (écurie Nianing) et «Assurance» (Mbour) se sont particulièrement illustrés en terrassant respectivement Boy Niang de l’écurie Parcelles Mbollo et Ndiol Ngor de l’écurie Olympique de Ngor.

Les combats ont été précédés par des combats préliminaires tout aussi disputés. Thiatou Yaram de Rock Énergie défait récemment par Boubou Thiasky a pris le meilleur sur Boy Bambey de l’écurie Guinaw rails .Luc Nicolai de Ngel Mak, Téranga de l’école de lutte Balla Gaye et Mbaye Bèye ont respectivement terrassé Bass Junior de Door doratt ,Tonnerre 2 de Soweto et Tapha Tine 2 de Guinaw Rails de Diourbel. Dans le combats ayant opposé les lutteurs locaux, Ngoor Yam de l’écurie Sapeurs a terrassé Bathie Seras de Soweto et Malick Niang a pris le dessus sur Auguste de Sapeurs.

sudquotidien.sn






Hebergeur d'image