leral.net | S'informer en temps réel

FAUX ORDRES DE SERVICE : Deux proches collaborateurs du ministre Kalidou Diallo envoyés en prison

Boubacar Abdoul Bâ et Moustapha Thiam, respectivement Chef de cabinet et chef de la Division mobilité du ministère de l’Enseignement préscolaire, élémentaire, moyen, secondaire et des Langues nationales ont été placés hier sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal régional de Saint-Louis. Ils rejoignent ainsi trois autres enseignants envoyés en prison depuis le 20 décembre dernier dans le cadre de l’affaire des faux ordres de service du ministère de l’éducation.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Décembre 2010 à 04:49 | | 3 commentaire(s)|

FAUX ORDRES DE SERVICE : Deux proches collaborateurs du ministre Kalidou Diallo envoyés en prison
Après les enseignants Assane Kane, Alioune Badara Dieng et Abdoul Khadre Ndiaye, envoyés à la maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis depuis le 20 décembre 2010 suite à une information judiciaire sur l’affaire des faux ordres de mission du ministère de l’éducation, voilà que deux proches collaborateurs du ministre Kalidou Diallo viennent, eux aussi, d’être envoyés en prison.

En effet, Boubacar Abdoul Bâ et Moustapha Thiam, respectivement Chef de cabinet et chef de la Division mobilité du ministère de l’Enseignement préscolaire, élémentaire, moyen, secondaire et des Langues nationales ont été inculpés de complicité de faux par le juge d’instruction de Saint-Louis et placés sous mandat de dépôt. Ils sont cités dans l’affaire par les trois enseignants qui les ont devancés en prison.

Cette affaire a été déclenchée par une dénonciation anonyme. Des enseignants, munis de faux ordres de service se sont rendus à Saint-Louis où l’inspection d’académie ne les attendait pas. Ce dernier n’était pas informé de leur venue. Le ministre Kalidou Diallo est ainsi informé. Il ordonne immédiatement l’ouverture d’une enquête confiée au commissariat central. C’est ainsi que les trois enseignants ont été arrêtés, suivis des deux agents du ministère.

Après l’éclatement de cette affaire, Kalidou Diallo avait sorti un communiqué pour dire qu’une « bande de malfaiteurs a essayé d’imiter, de pirater la signature du ministre de l’Education pour faire circuler un faux ordre de service (Os). Lequel ordre de service serait signé le 26 novembre 2010 et enregistré sous le numéro 005228 pour muter des enseignants (Professeurs, vacataires et professeurs contractuels) ».

sen24heures.com



1.Posté par fall le 30/12/2010 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c tout le systeme.A kolda lia est informé qu'un de ses agents a imité sa signature et a fait decaisser 8 ooo ooo il dit que ce la ne repetera plus.il a rappelé le gar à lordre.un gar qui la aussi pri en flagrant delit aussi dapres les rumeurs.c honteux pour kolda et pour le senegal.dommage

2.Posté par baye le 30/12/2010 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est absolument absurde ce que dit la presse !!! .
Boubacar Abdoul BA ne peut pas être inquiété de faits qui remontent en 2007 quand Kalidou Diallo n'était pas encore ministre !!!
En 2007 Boubacar était directeur d'école et non chef de cabinet !!!
S'il y a des cagoulards qui veulent la tête du ministre Kalidou Diallo, ils n'ont qu'à se dévoiler et s'adresser directement au ministre qui certainement ne va pas les rater. Qui connaît Kalidou Diallo sait qu'il est clean dans tout ce qu'il fait et dit. Il prend totalement toutes ses responsabilités et s'engage entièrement dans l'exercice de ses fonctions de ministre ! Les brebis galeuses de l'enseignement qui ne peuvent plus continuer leurs sales besognes sont désemparées et tentent de destabiliser leur ministre qui les empêche d'atteindre leurs sinistres objectifs. Il est déjà clair que le président de la république a fini de comprendre le jeu de ces petits sénégalais véreux, paresseux, cupides, adeptes du gain facile et c'est pourquoi nous sommes persuadés que Me WADE n'accordera aucun crédit à ces manoeuvres qui n'honorent pas l'enseignement au Sénégal.

3.Posté par plouf le 30/12/2010 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et que dire du quota d'affectation alloué à la generation du concret?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image