leral.net | S'informer en temps réel

FESTIVAL INTERNATIONAL DE « JAZZ À DAKAR » : Faire de la capitale une plaque tournante du Jazz

Jazz à Dakar est l’organisation à Dakar d’un festival International de Jazz et des musiques du monde. Il s’agit d’une idée de Michael Soumah, Journaliste Animateur à la Radio télévision Sénégalaise, qui en est également le Directeur. Son but, c’est de faire de la capitale « une plaque tournante de cette musique ». Pour Michael Soumah, la demande existe bel et bien et il suffit d’une bonne dose de volonté et d’engagement pour arriver à la satisfaire.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Octobre 2010 à 18:22 | | 2 commentaire(s)|

FESTIVAL INTERNATIONAL DE « JAZZ À DAKAR » : Faire de la capitale une plaque tournante du Jazz
Dans l’entendement de l’initiateur, « il s’agit d’établir un pont culturel fécond entre l’Afrique, qui est le berceau de l’Humanité et aussi terre d’origine du Jazz et les autres parties du monde où cette musique est jouée. Une manière de réactualiser dans le bon sens la théorie du fameux commerce triangulaire ». Un concept qui consiste à réunir, d’abord, sur une scène la crème musicale Jazz de Dakar avant de s’ouvrir à l’extérieur. Et pour cela, « Jazz à Dakar » envisage de réussir une parfaite jonction entre différentes têtes d’affiches du Jazz d’ici et d’ ailleurs. Ces artistes invités viendront essentiellement d’Afrique, d’Europe, des Etats-Unis d’Amérique et de la Diaspora. Pour l’édition 2010, les dates retenues sont les Jeudi 04, Vendredi 05 et Samedi 06 Novembre à l’Institut Français de Dakar avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, du Goethe Institute, de l’Institut Français Léopold Sédar Senghor. Les groupes programmés proviennent des Usa, de la France et de la Suisse, de l’Allemagne, du Sénégal et d’Afrique en général. Pour le jeudi, JUAN MARTIN de la France et NO SQUARE de la SUISSE se produiront sur scène. Le vendredi, BABA HAMDY et le BABA’S BAND et DEVIN PHILLIPS des USA. Le samedi BONGANI AND MPHO de L’AFRIQUE DU SUD NUBOX de l’Allemagne.
A noter que des Ateliers (Workshops) sont prévus à la Maison de la Culture Douta Seck, à l’Ecole Nationale des Arts, aux Centres Socioculturels de Grand Yoff, Parcelles Assainies, Derklé (Devin Phillips) et au Goethe Institute (NuBox), durant le Festival.

Assane Thiam Leral.net



1.Posté par Xamelé le 12/10/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi concurrencer le festival de Saint louis. Donnez-leur des moyens pour développer leur idée au lieu de les doubler.

2.Posté par cdfds le 20/10/2010 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout simplement parce qu'ils n'ont pas idées.
"Il s’agit d’une idée de Michael Soumah", non vraiment, comme si c'etait le premier a avoir cette idée. Il y a meme eu un festival de jazz a Dakar il y a deux ou trois ans.
Reprendre les idees que tout le monde a eu c'est fort.
Faire quelque chose d'original dans de bonnes conditions ca c'est autre chose.
xalis, xalis, xalis.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image