leral.net | S'informer en temps réel

FIARA : les tradipraticiens sollicités pour le diabète, les hémorroïdes et l’hypertension

Les tradipraticiens, d’habitude sollicités par des clients souffrant de problèmes liés à la sexualité, ont, durant cette 13-ème édition de la Foire Internationale des produits agricoles et des ressources animales (FIARA) de Dakar, surtout vu affluer une clientèle en quête de traitement contre le diabète, les hémorroïdes et l’hypertension artérielle.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Avril 2012 à 17:51 | | 0 commentaire(s)|

FIARA : les tradipraticiens sollicités pour le diabète, les hémorroïdes et l’hypertension
Après ces maladies, ce sont les ennuis liés à la prostate qui attirent le plus les visiteurs dans les stands de ces exposants venus d’Afrique et du Moyen-orient. Viennent ensuite les infections sexuelles.

Le Dr Robert Dossou, tradipraticien béninois, et Moustapha Fall, qui représente le tradipraticien syrien, le Dr Ryad Alsous, sont unanimes sur ce constat.

‘’Nous avons beaucoup de clients qui se plaignent du diabète et de l’hémorroïde’’, explique t-ils en chœur.

‘’Les plantes soignant le rhumatisme et l’asthme sont aussi très prisées par les Sénégalais dans notre stand’’, fait remarquer Moustapha Fall.

Même son de cloche au stand du Dr Aimé, tradipraticien nigérian, qui déclare : ‘’Nous arrivons à vendre tous nos produits, mais plus ceux qui soignent l’hémorroïde, ensuite vient en deuxième position, la maladie de la prostate.’’

Non loin de là se trouve le stand du tradipraticien thiéssois, Abdoulaye Faye. Selon lui, les visiteurs viennent souvent pour l’hypertension artérielle et la prostate.

Même remarque chez le Dr Gaoussou Fadiga, tradipraticien de la Guinée Conakry, qui s’empresse de tendre une fiche de consultation à chaque arrivée de visiteur dans son stand.

Sur les murs, des affiches portant les indications thérapeutiques de chaque produit attirent l’attention.

‘’Les produits qui ont le plus marché dans notre stand, c’est ceux qui soignent l’hypertension artérielle, mais aussi la prostate qui est même en rupture de stock’’, explique Mbaye Kinéta, représentante du tradipraticien guinéen au Sénégal.

Mais pour le tradipraticien nigérien Baka Djako qui distribue à ses visiteurs la liste de tous ses produits traditionnels et médicinaux, c’est le ‘’Bou-boul’’ qui marche le plus depuis le début de la FIARA.

‘’Dans mon stand, dit-il, j’ai une clientèle très masculine. Même si les produits contre le diabète et l’hémorroïde marchent, c’est le Boul-boul qui rafle la mise’’, fait-il observer.

Le Boul-boul est, selon le tradipraticien nigérien, une poudre aphrodisiaque qui ‘’augmente la taille du sexe mais aussi la quantité du sperme’’.



SOURCE:APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image