leral.net | S'informer en temps réel

FNCL : Les cadres libéraux s'entredéchirent, Lamine Bâ gèle ses activités

Les démons de la division semblent avoir déposé leur quartiers au Parti démocratique sénégalais. Après les jeunesses libérales, voilà les cadres libéraux qui s'étripent. A l'origine du différend, une conférence de presse qui était prévue aujourd'hui ou demain.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Février 2015 à 09:02 | | 4 commentaire(s)|

FNCL : Les cadres libéraux s'entredéchirent, Lamine Bâ gèle ses activités
La Tribune renseigne que si une partie était favorable à la tenue de la rencontre avec la presse, la majorité voulait attendre jusqu'à vendredi afin de réfléchir les thèmes à développer. Après de houleuses discussions, décision a été prise de surseoir à la conférence de presse pour le moment. Une option qui n'a pas été du goût d'une frange des cadres qui voulaient coûte que coûte faire face à la presse aujourd'hui ou demain, parce que, avancent-ils, une réunion restreinte ne peut pas remettre en cause une décision de l'Assemblée générale.

Le journal rapporte que Lamine Bâ et Ma Anta Mbow ont failli en venir aux mains. En effet, les voix se sont élevées et les mots ont volé très bas. Tout est parti, selon nos confrères, de la sortie de Lamine Bâ qui a indiqué que La Fédération nationale des cadres libéraux ne défendait pas comme il l'aurait fallu Abdoul Aziz Diop et que tous les membres de la structure auraient honte et raseront les murs quand ce dernier sortira de prison. Abdou Khafor Touré de prendre son contre-pied pour marteler que ce n'est pas vrai. M. Touré estime que la Fncl défend bec et ongles son coordonnateur emprisonné. Ma Anta Mbow embouche la même trompette pour s'en prendre à Lamine Bâ. D'après elle, ce dernier ne croyait un traître mot à ce qu'il a dit avant de déballer en rappelant que Lamine Bâ a manœuvré pour prendre la place de Abdoul Aziz Diop. Et, s'il n'a pas réussi, c'est grâce certains membres de la fédération qui s'y sont opposés. Des accusations de trop pour Lamine Bâ qui a, dans un accès de rage et dans un tohu-bohu indescriptible, annoncé qu'il allait geler ses activités au sein de la Fncl.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image