leral.net | S'informer en temps réel

FOLIE D'UN MODOU-MODOU AU COURS D'UN MATCH DE NAVÉTANE A NGUEUNE SARR (LOUGA) : L'émigré Ngueuna Sarr braque son pistolet sur deux gendarmes, puis présente ses excuses au juge pénal

LOUGA - Ngueuna Sarr, jeune émigré venu passer ses vacances auprès des siens dans la contrée de Ngueune Sarr, (région de Louga), séjourne depuis le 4 octobre dernier à la prison centrale de Louga. Il avait été interpellé par les hommes en bleu de la zone, après qu'il s’est distingué au cours d'un match de navétane, en brandissant son pistolet contre deux gendarmes, préposés à la sécurité du terrain. L'incident qui a failli virer au drame et qui a donné des sueurs froides aux deux gendarmes en question, remonte au début de ce mois courant, dans le village de Ngueune Sarr. Le jeune modou-modou dont l'équipe de quartier (Asc) livrait ce jour un match de navétane, s'est naturellement rendu au terrain municipal, pour assister à la prestation de son club.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Octobre 2010 à 17:22 | | 3 commentaire(s)|

Ainsi, au cours de la rencontre, notent nos sources, le modou-modou qui n'avait pas l'air d'apprécier l'arbitrage, a soudainement jeté un sachet d'eau sur la table des officiels de la rencontre, pour manifester son courroux. Une attitude qui a amené les gendarmes préposés à la sécurité des lieux et des officiels à ordonner au public de reculer, pour ne pas gêner davantage le travail de ces officiels. Une disposition qui va soulever l'ire du modou-modou qui, piqué par on ne sait quelle mouche, ou folie de jeunesse, a profité de la bousculade qui s'en est suivie pour brandir son pistolet, qu'il a de suite braqué en direction des gendarmes. Pris de court par la tournure des événements, les hommes en bleu ont adopté une position de passivité, histoire de mieux gérer l'ardeur du jeune modou-modou, par crainte qu'il n’appuie sur la gâchette. Ce qu'ils sont parvenus à faire avec beaucoup de maniabilité et tact. Après quoi, ils lui ont servi une convocation. En réponse, l'émigré s'est montré hautain, en indiquant aux gendarmes qu'il ne pourrait déférer à ladite convocation de suite, car il avait un voyage à faire. Et ce n'est qu'à son retour le lendemain qu'il a été cueilli, avec les soins du chef du village. Auditionné, il a été placé en garde-à-vue, déféré au parquet de Louga, avant d'être placé sous mandat de dépôt le 4 octobre dernier.
Attrait avant-hier à la barre du tribunal, l'émigré Ngueuna Sarr s'est montré moins rebelle et belliqueux. Mieux, il a reconnu sans détour les actes qu'il a posés et qu'il dit ne pas pouvoir expliquer. Les juges étant revenus avec insistance sur le mobile du port du pistolet au stade et sans autorisation, Ngueuna Sarr, 32 ans, deux épouses et deux enfants, s'est fondu en excuses publiques en présence des deux gendarmes qui se sont constitués partie civile. Son avocat, Me Ciré Bâ, tentant de le tirer d'affaire, mettra les actes posés par son client sous le coup d'une erreur de jeunesse, avant de solliciter la relaxe de son client. Le parquet a requis l'application de la loi, non sans tancer vertement l'émigré, en le sensibilisant sur la portée de ses agissements. Au terme du procès, le tribunal qui s'est opposé à la mise en liberté provisoire formulée par l'avocat du prévenu, a mis l'affaire en délibéré pour le 27 octobre prochain.


Khalif A Wélé



1.Posté par doxandeem le 15/10/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelles bétises! Il mérite une punition exemplaire.

2.Posté par mane serigne le 16/10/2010 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yenn wa ngueuneu sarr daguenne barri ay diamm workate you bonn yiguenne donn me adouna guissenn kanam amguenn gnaga kham ni dagnou torokh yaw mi binde li nak nafekh gua ragalalenn yalla te khamni daguenne deeeeeeeeeeeeee merde

3.Posté par buz le 16/10/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un petit kaw kaw qui se prend pour luky luke... hahahah!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image