leral.net | S'informer en temps réel

FONCTIONNEMENT DE L’UNIVERSITE DE PIRE : Le khalife Moustapha Cissé nie toute implication de Kadhafi

La chute de Kadhafi va entrainer, irréversiblement, de lourdes conséquences chez des Sénégalais qui recevaient périodiquement une aide du Colonel déchu. Le khalife de Pire qu’on accuse d’être régulièrement aidé par Kadhafi a démenti l’information.


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Septembre 2011 à 11:06 | | 0 commentaire(s)|

FONCTIONNEMENT DE L’UNIVERSITE DE PIRE : Le khalife Moustapha Cissé nie toute implication de Kadhafi
Avec la chute de Kadhafi qui finançaient beaucoup d’Africains, des Sénégalais y compris, certains ont pensé que l’université franco-arabe de Pire connaitra des difficultés de fonctionnement. Car le bruit court que l’université a été entièrement financée et équipée par Kadhafi, ajouté à des bourses qu’il aurait accordées à tous les étudiants. Mais le khalife Moustapha Cissé a nié toute implication de Kadhafi dans la construction de cette université. « Kadhafi n’a pas financé la construction de l’université et ne prend en charge ni la bourse des étudiants, ni les salaires des enseignants », a-t-il déclaré. Moustapha Cissé a précisé avoir construit l’université sur fonds propres et noué un partenariat avec l’Association mondiale de l’appel islamique pour la gestion dudit établissement qui est, d’ailleurs, une faculté de théologie où sont enseignés le français, l’anglais et l’arabe. Poursuivant ses explications, le khalife de Pire a ajouté qu’au lieu de laisser les jeunes aller à l’étranger y poursuivre leurs études, il a eu l’idée de construire l’université pour les y former. « Aujourd’hui, la faculté reçoit des étudiants de diverses nationalités de la sous région », a-t-il signalé. En fournissant ces explications, Moustapha Cissé entendait lever toute équivoque, histoire de balayer l’idée que c’est Kadhafi qui a construit son université. Seulement, on comprend pourquoi cette rumeur a longtemps été distillée parce que le siège de l’Association mondiale de l’appel islamique qui s’occupe de la gestion de l’université se trouve à Tripoli en Libye. Les colporteurs de rumeurs ont certainement fait ce rapprochement au point de croire que c’est Kadhafi qui est le maitre d’œuvre de ce temple du savoir. Il n’en est absolument rien, souligne Moustapha Cissé qui conclut que la chute du Colonel ne peut nullement déteindre sur le fonctionnement de l’université de Pire.
Pape Matar NDIAYE leral.net






Hebergeur d'image