leral.net | S'informer en temps réel

FOOT - Finale du championnat national : Le Casa joue, la Douane saisit le trophée

L’équipe de l’As Douanes a été sacrée hier pour la troisième fois de suite championne du Sénégal. Les Gabelous sont venus à bout (2-1) d’une belle équipe du Casa-Sports, poussée par tout Demba Diop, et qui a étalé toute la panoplie de son jeu, fait d’une touche de balle et de vivacité. Mais à l’arrivée, le réalisme douanier a parlé.
Par Woury DIALLO


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Novembre 2008 à 13:07 | | 0 commentaire(s)|

«Le meilleur a perdu !» Cette remarque d’un observateur avertit à la fin du match entre la Douane et le Casa-Sports, résume la finale d’hier, qui a laissé entrevoir le jeu alléchant et spectaculaire de l’équipe de Ziguinchor qui est tombé les armes à la main face à une solide équipe des Gabelous qui s’offrent ainsi un troisième titre d’affilée.

Demba Diop s’est régalé hier avec surtout les hommes de Demba Ramata Ndiaye qui ne méritaient pas de perdre au vu de la qualité de jeu servi. tout a été dans ce match : accélérations, vivacité, jeu en profondeur, jeu à une touche, des frappes sur le poteau…
Malheureusement pour le Casa, la victoire a choisi le camp du réalisme au détriment du romantisme. Et le mérite du Casa est d’autant plus remarquable que c’est en pleine domination qu’ils ont encaissé un but…venu de nulle part, et signé Mor Diouf. On jouait la 27e minute, quand le défenseur central des Gabelous tente sa chance depuis la ligne médiane et trompe le gardien du Casa-Sports, Moussa Soukouna trop avancé.

Un vrai coup de massue sur la tête des coéquipiers de Damao Diatta, qui avaient pourtant emballé la partie, marquée par une nette domination, corroborée par cette frappe de Ousmane Biaye (25e), suite à coup franc, qui rase la transversale des buts adverses.

L’équipe du Casa aura du mal à se relever de cette mauvaise surprise. Surtout que le jeu se durcit par la faute de l’arbitre central, Dame Diagne, de la Cra de Kaolack, trop approximatif sur certaines décisions. Le ton monte et les esprits s’échauffent. Avant que le juge central ne renvoie les deux équipes aux vestiaires.

En seconde période, Demba Diop reprend son beau jeu, avec toujours à la baguette les Ziguinchorois. A la 50e mn, Mamading Kidiéra se signale d’une superbe frappe que détourne avec classe l’excellent gardien de la Douane, Issa Ndiaye. Mais ce n’est que partie remise, car 3 minutes, Demba Diop explose suite à l’égalisation de la tête de Alpha Oumar Sow, le puissant attaquant Ziguinchorois. La balle heurte le montant droit des buts Gabelous avant de finir au fond des filets. Le pauvre portier Gabelous qui venait d’enrayer deux actions dangereuses, en l’espace de quelques minutes, ne pouvait que constater les dégâts. Les supporters sudistes, venus en grand nombre, peuvent laisser éclater leur joie.
Le mach est relancé. Tout est à refaire.

Libérée, l’équipe du Casa-Sports aurait pu l’être un peu plutôt si, le tir de Pierre Coly, à l’intérieur de la surface, n’avait pas été stoppé par le gardien de la Douanes, toujours lui. A la 86e minute, Pierre Coly revient pour voir sa frappe repoussée par la barre transversale.

Mais alors qu’on approchait la fin des 90 minutes, Benoît Toupane, l’avant- centre des Gabelous, jusque-là assez timide, va sceller le sort du match en reprenant à bout portant de la tête un corner venu de la gauche. Il reste 5 minutes à jouer. C’est un second coup de massue qui assomme complètement les Sudistes. La messe était dite. Même si la fin sera pénible pour les protégés de Badara Sarr. Epuisés par les attaques répétées de leurs adversaires, les partenaires de Vito Badiane seront à deux doigts d’être, une seconde fois, rejoints au score. La baraque ne cédera finalement pas. Avec le doyen Aly Male, rentré à la 67e minute, la défense résiste et offre du coup aux Gabelous leur troisième titre d’affilé de champion du Sénégal. Les poulains du président Mbaye Ndoye ont encore tenu leur rang. Ils peuvent commencer à penser à la Ligue des Champions.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image