leral.net | S'informer en temps réel

FOOTBALL - AS DOUANES : Moussa Ndiaye, la grosse prise

Au Jaraaf la saison dernière, Moussa Ndiaye pourrait évoluer avec la Douane cette saison. Il y effectue sa préparation d'avant-saison et affirme avoir engagé les négociations avec les dirigeants.


Rédigé par leral.net le Samedi 27 Novembre 2010 à 01:54 | | 0 commentaire(s)|

FOOTBALL - AS DOUANES : Moussa Ndiaye, la grosse prise
La Douane pourrait réaliser un des meilleurs transferts de la saison à venir. Du moins, si l'ex international Moussa Ndiaye valide les intentions qui le poussent à s'entraîner actuellement avec les «Gabelous ». C'est dans ce club qu'il avait eu à effectuer sa préparation d'avant-saison l'année dernière, mais avait fini par signer au jaraaf. Reste à voir comment les choses vont finir cette fois.

Interpellé lors de la séance d'entraînement d'hier, le «Lion» de 2002 confie : «Certes, je viens d'arriver, mais ,je suis bien dans ma peau ici. Je sens l'équipe, je sens les joueurs. Pour le moment, je m’entraine, mais je n'ai pas encore signé de licence. Si les discussions avec les dirigeants aboutissaient à un résultat positif, je pourrais évoluer ici cette saison», indique Moussa Ndiaye. Il y retrouve un ex-international de son époque, Salif Keïta, qui facilite son insertion.

Vito Badiane fait aussi partie de ces professionnels rentrés au bercail, qu'on retrouve à la Douane. Après une saison dans le championnat sud¬-africain. Avec un groupe où les recrues de qualité ne manque pas, l'entraîneur adjoint Alioune Abatalib Fall se frotte les mains. «L'équipe est au point, car ce recrutement, on l'a planifié depuis quelques années. Même s'il y a beaucoup de nouveaux, on a un groupe qui vit bien», soutient-il.

Classés 3es de la poule A la saison dernière, derrière Niary Tally et Hlm, les «Douaniers» traduisent leurs ambitions cette année en mettant tôt le pied à l'étrier. Leur rassemblement externe a démarré depuis le 4 octobre. «La saison étant finie depuis le 23 juillet, il fallait vite récupérer les gosses pour pouvoir les remobiliser. Surtout que le coach principal (Badara Sarr) est parti. En plus, comme l'effectif a été renouvelé à 45%, il fallait démarrer tôt pour raffermir les liants», souli¬gne Abatalib Fall.

Après le regroupement-externe, cap avait été mis sur Niacourab où, du 21 octobre au 9 novembre, les joueurs ont été soumis à un travail foncier. Depuis le 11 novembre, ils ont démarré le travail technique et tactique. Hier, la séance a duré deux heures.

SOURCE: Walf Sports Aby NDIAYE






Hebergeur d'image