leral.net | S'informer en temps réel

Fabouly Gaye, responsable des jeunesses libérales : "J'ai décidé de mettre sous hypothèque ma vie "


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Août 2015 à 12:30 | | 60 commentaire(s)|

Mes très chers sœurs et frères,

Ma vie pour La liberté et pour le respect de l’État de droit.

Entre le 05 et le 06 Août, il se pourrait que je ne sois plus de ce monde ou que je sois simplement pris en otage comme tous mes dignes et honorables frères, encore séquestrés dans les prisons du féticheur. J'ai décidé de mettre la totalité de mon énergie, de mes forces et de mes moyens, dans le combat pour les libertés afin de ne pas valider la volonté de Macky SALL de liquider un candidat que nous avons librement choisi et qui, il faut le reconnaître cristallise l'espoir de tout un peuple fortement affecté par les malheurs que ce régime incompétent veut nous imposer.

Je ne participerais pas à cette mascarade. Ce serait indigne de ma génération .Ni mon parcours politique, ni les raisons qui motivent mon engagement politique, ni mon éducation que je tiens particulièrement de ma défunte maman et ni ma compréhension de l'importance de la liberté et de la justice, encore moins ma foi en Allah le Tout Puissant ne m'autorisent à cautionner cette chienlit dans laquelle veulent nous embarquer Macky et cette catégorie d'individus si attachés aux reliques d'un monde éphémère et finissant.

Très chers frères et sœurs du parti, je le jure, pour la réhabilitation de l'honneur et la dignité de Wade et pour rester en phase avec mes convictions, ainsi que pour dénoncer la traîtrise et la lâcheté de certains frères et soeurs du parti qui refusent avec couardise de mener le combat de la Liberté, j'ai décidé de mettre sous hypothèque ma vie pour sauver ma patrie.

Je déteste les hypocrites tapis comme des taupes à l'intérieur du parti, qui naguère, étaient enclins à courber l'échine et quémander des positions ou des prébendes auprès de Me Wade qu'ils ont fini de trahir. Je tourne le dos à ce genre humain qui manque de courage et qui ne fait aucun effort pour la préservation de sa dignité et de son honneur. Je refuse de revendiquer une place dans un monde injuste où mes contradicteurs sont pires que la peste ou Ebola.

Que mon fils, mes sœurs et frères ainsi que tous ceux qui continuent à partager mes convictions, comprennent que mon action s'inscrit dans le sens simplement de participer à la libération de mon pays, au-delà de Mon devoir éternel de reconnaissance à Abdoulaye Wade et à mon parti.

Avec tout le respect que je vous dois et pour l'amour du Seigneur, je vous prie de ne surtout pas me demander de réviser cette posture. Si vous tenez à moi et si vous partagez la justesse du combat que je mène, alors refusez à tout prix d'être de simples marionnettes en s'engageant dans ce combat pour la libération d'un homme et d'un Sénégalais à qui les tenants du pouvoir reprochent uniquement d'être le fils de son père. Jeunesse de mon pays qui va se battre à notre place?

Qu'attendons nous pour stopper les dérives de Macky ?

Notre attitude n'honore ni Abdoulaye WADE encore le peuple qui aurait envie de nous soutenir dans la prise en charge ses préoccupations telles que la lutte contre la confiscation des libertés et la négation de l'Etat de droit.
C'est le sens de mon combat au prix de ma vie.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image