leral.net | S'informer en temps réel

Fabrication clandestine de cartes d’identités : La Cena confirme les accusations des libéraux

Les accusations des libéraux sont confortées par la Cena. Selon le journal Walfadjri, cet organe, chargé de la surveillance du processus électoral, a également dénoncé la présence d’une équipe de confection de cartes d’identités nationales dans un lieu privé.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Juin 2015 à 09:58 | | 16 commentaire(s)|

Fabrication clandestine de cartes d’identités : La Cena confirme les accusations des libéraux
La Commission électorale nationale autonome (Cena) a confirmé les accusations des libéraux qui ont dénoncé une fraude de la part des apéristes. « Après enquête de la Commission électorale départementale autonome (Ceda) de Pikine, interpellation des présidents protagonistes, il a été constaté qu’effectivement, l’équipe d’instruction de la Cni était installée le 18 juin 2015 dans un lieu privé », explique un communiqué de la Cena.

Citant comme exemple le siège de l’Apr de Dalifort où le maire est socialiste, le siège de l’Apr à Guinaw Rail où le maire est un responsable libéral, la mairie de Diamagueune Sicap Mbao où le maire est étiqueté comme étant de l’Apr, la mairie de Pikine Ouest où le maire est aussi apériste et la « Maison de la Femme de Yeumbeul Nord, la Cena « s’inquiète de l’impact que de tels procédés peuvent avoir sur l’opinion et le caractère transparent du processus électoral », poursuit le communiqué. « Bien que ne contrôlant pas, dans le cadre de sa mission, la confection des cartes nationales d’identité, cette pièce d’identification est exigée au moment de l’enregistrement sur les listes électorales et lors du vote », précise le document.

La Cena d’assurer qu’elle « veille à ce que les autorités administratives respectent toutes les formalités, surtout en ce qui concerne le choix des lieux abritant les commissions d’instruction de la Cni, si elles sont itinérantes ».








Hebergeur d'image