leral.net | S'informer en temps réel

Facilitation du vote au Sénégal : L'Union européenne pour le bulletin unique

La multiplication des bulletins de vote alourdit le scrutin et décourage les électeurs. C'est le constat fait par les observateurs électoraux de l'Union européenne. Manuel Wally, expert européen, qui s'exprimait, hier, lors de l'atelier de suivi des recommandations des missions d'observation électorale organisé par la Fondation Konrad Adenauer, rappelle que le taux de participation au premier tour de l'élection présidentielle de la Guinée-Bissau était de 90% alors que ce taux était estimé à 51% au Sénégal lors du scrutin de 2012.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Octobre 2015 à 10:13 | | 6 commentaire(s)|

Ce "faible taux" s'explique en partie, selon l'espert, par les lourdeurs du scrutin au Sénégal. C'est pourquoi l'Ue recommande, d'après Walfadjri, la simplification du vote avec , notamment, l'utilisation du bulletin unique et l'allègement de l'identification de l'électeur au niveau du bureau de vote. Cette recommandation a aussi été faite par la Direction générale des élections au lendemain du scrutin. Manuel Wally rappelle que, pour les dernières élections locales, la Commission électorale nationale autonome a imprimé 2 700 bulletins de vote.

Outre l'introduction du bulletin unique, le journal renseigne que l'Ue et le conseiller juridique du président de la République, Ismaïla Madior Fall, plaident pour une rationalisation des partis politiques. Le Sénégal compte, en effet, près de 250 formations politiques. M. Fall soutient que cette pléthore de formations politiques constitue le point faible de notre démocratie. "Il est difficile d'avoir une démocratie forte avec des partis faibles", a-t-il dit. Ismaïla Madior Fall se dit favorable à l'adoption d'une loi pour limiter le nombre de partis politiques.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image