leral.net | S'informer en temps réel

Factures d’électricité impayées : Les collectivités locales et l’administration doivent plus de 66 milliards à la Senelec

Des clients mauvais payeurs, la Société nationale d’électricité (Senelec) en compte énormément, surtout au niveau de certains démembrements de l’Etat. D’après la situation des créances publiée en fin juillet 2016, il ressort que ceux qui font le plus gripper les machines de la Senelec sont l’administration et les collectivités locales avec des factures impayées chiffrées à un total de 66 106 544 516 milliards de franc Cfa.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Août 2016 à 14:19 | | 2 commentaire(s)|

L’administration et les collectivités locales sont des exemples à ne pas suivre en matière de paiement de créance. Avec ces deux démembrements de l’Etat, renseigne Le Populaire, la Société nationale d’électricité (Senelec) continue d’enregistrer des arriérées de paiement de factures. Et cela, malgré l’apurement en cours de certaines créances réciproques dans le cadre d’une convention de dettes croisées avec l’Etat.

Ils ont, rapporte le journal, accumulé des factures d’électricité impayées qui s’élèvent à la somme de 66 106 544 516 milliards de francs Cfa, selon les derniers chiffres de créances rendus publics en juillet dernier par la Senelec et dont nous avons copie. Le classement de ces « mauvais payeurs » est dominé par les collectivités locales avec un cumul de factures de 44 126 691 985 milliards de francs. Suit l’éclairage public qui se chiffre à la somme 36 278 123 298 milliards francs Cfa. Après viennent les Etablissements publics à autonomie financière au Sénégal (Epafs-hôpitaux, agences…) avec 17 324 045 340 milliards de francs. Ensuite, viennent les Bâtiments & Sces avec 7 848 568 687 milliards francs Cfa. L’administration centrale qui traîne une facture impayée de 4 655 807 191 milliards francs Cfa clôture la liste.

Malgré ce gap énorme qui porte préjudice à la Senelec, informe le journal, l’entreprise a clôturé ses comptes de l’exercice 2015 avec un résultat net de 12 milliards de francs Cfa, fruit d’un effort de redressement de l’entreprise. Tout en poursuivant ses efforts en 2016 avec l’appui de l’Etat pour un meilleur service au consommateur.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image