leral.net | S'informer en temps réel

Factures impayées : Les hôpitaux Fann, Le Dantec, Hoggy de Grand-Yoff sous la menace d'une coupure d'électricité, selon Mballo Dia Thiam


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Novembre 2015 à 08:46 | | 2 commentaire(s)|

C’est Mballo Dia Thiam, Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) qui le dit : les hôpitaux publics de Dakar sont sous la menace d’une coupure d’électricité pour des factures d’électricité impayées. D’après lui, l’Etat doit plusieurs milliards d’arriérés de factures à la Senelec pour le compte des hôpitaux de Fann, Le Dantec, Hoggy de Grand-Yoff. Il indique qu’ils ont eu cette information de la part de certains hôpitaux publics qui sont menacés de coupure d’électricité. « Si on coupe le courant à l’hôpital Le Dantec avec ses innombrables services, si on coupe aussi à Fann qui regroupe en son sein plusieurs unités, parce que l’hôpital Albert Royer pour enfants est là-bas, sa clinique de chirurgie cardiaque, vous voyez ce que ça fait comme dégâts. Ce serait vraiment la catastrophe », a dit Mballo Dia Thiam, qui était l’invité de la Rfm. Parlant justement de la facture due par l’Etat, il a expliqué, dans Le Populaire, qu’elle est salée. Selon lui, les hôpitaux ont toujours considéré que la question de l’électricité était plus ou moins une subvention tacite de l’Etat. Parce que ces hôpitaux ne peuvent pas payer cette électricité. Pour ce qui est des sommes dues, le syndicaliste du Sutsas parle de plus d’un milliard d’arriérés pour Fann, près de 700 millions pour l’Hôpital général de Grand Yoff et autour d’un milliard pour Le Dantec. Mballo Dia Thiam sonne ainsi l’alerte.

Mais, renseigne nos confrères, sa sortie est taxée d’alarmiste du côté de la Senelec. Selon les sources du journal, un responsable de la société d’électricité confirme que les structures sanitaires publiques doivent effectivement des centaines de millions à la Senelec. Mais, il a tenu à rassurer : « Même si c’était 100 milliards, jamais au plus grand jamais, la Senelec n’en viendrait à couper le courant dans ces hôpitaux dont il parle ». Selon ce responsable, ce plaidoyer est certes la bienvenue, parce que la société d’électricité est dans de grosses difficultés à cause de ces factures impayées, mais elle mène le combat en sensibilisant les autorités étatiques sur l’impératif d’éponger ces dettes très importantes. Quant à menacer de couper le jus à des hôpitaux comme Hoggy, Fann et Le Dantec, il n’en a jamais été question.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image