leral.net | S'informer en temps réel

Faculté de Médecine de l’Ucad : Le Saes récuse la nomination d’un enseignant associé militaire à un poste administratif


Rédigé par leral.net le Vendredi 31 Juillet 2015 à 13:51 | | 1 commentaire(s)|

Faculté de Médecine de l’Ucad :  Le Saes récuse la nomination d’un enseignant associé militaire à un poste administratif
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) n’est pas du même avis avec le recteur de l’Ucad, Ibrahima Thioub, qui a pris la décision de nommer un enseignant militaire associé à un poste administratif, qui devait revenir de droit aux professeurs titulaires. Cette organisation voit dans sa démarche, un point de départ pour la réduction des efforts déjà acquis à la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie. Yankhoba Seydi et Cie ont déclaré, hier, dans un communiqué reçu par Le Pop, que « le recteur, sous prétexte d’appliquer une décision de justice, a passé outre une délibération souveraine de l’Assemblée de Faculté » en nommant un enseignant militaire associé, en lieu et place des « professeurs titulaires les plus gradés ». Le Saes qualifie ce fait comme « un précédent dangereux » car « ces associés que le recteur propose aux fonctions de Chefs de service hospitalier, il faut le rappeler, font partie du personnel non-titulaire relevant du Service de santé des armées. De fait, ils sont régis par un décret, contrairement aux enseignants titulaires, de la Faculté de Médecine, qui dépendent de la loi ». Le document dénonce par ailleurs le cumul de postes de l’un d’entre eux, un Colonel pharmacien. Ce dernier a été en sus nommé directeur de la Pharmacie et des Médicaments. « Ce cumul de trois postes à temps plein est un indice de mauvaise gouvernance, déjà banni par les recteurs précédents, une sorte de boulimie, sans nom, que les enseignants ne sauraient accepter », prévient le Saes.

Oumar Dembélé (stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image