leral.net | S'informer en temps réel

Fada et ses Fadai(st)es?

Au cours du meeting organisé par le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), le Secrétaire Général Adjoint de l'UJTL, Fabouly Gaye a, entre autres déclarations dit que "Tous ceux qui, par la force du décret de Wade, ont occupé d'importantes responsabilités, pendant près de douze ans et qui ne portent pas la bataille pour la libération de Karim et des autres otages politiques sont pires que Macky Sall; ils sont simplement des traîtres."


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Août 2015 à 19:42 | | 10 commentaire(s)|

Modou Diagne Fada qui est en rupture de banc depuis le congrès d'investiture de Karim Wade, semble être affecté par ces déclarations dont il s'approprie par courtisans interposés. Pourtant il n'a été cité nulle part et ne serait pas le seul bénéficiaire du decret présidentiel. Pourquoi se sent-il si morveux? Ou a-t-il des comptes à régler jusqu'à demander à ses affidés de cracher du venin sur Omar SARR, Mamadou Diop Decroix et Fabouly Gaye

En effet, notre bonhomme, de "Saint-Tropes"où il se la coulait douce avec les moyens financiers énormes tirées de sa participation à la gestion des deniers publics sous le magistère de Me Wade et récemment de ses cumuls de responsabilités politiques au nom du parti, notre nouveau riche commandite des réactions pour saper les fondamentaux de la lutte démocratique de l'opposition pour donner des gages à leurs amis du pouvoir, commanditaire de cette fronde. Pêle-mêle, il dénonce: une prétendue gestion unilatérale du Parti, le choix de Fabouly Gaye pour assurer l'intérim de Toussaint Manga, la présence de Decroix et à côté de Me Wade. En outre ils s'attaquent aux leaders du Front, à OUMAR Sarr, Secrétaire Général adjoint Coordonnateur du Pds et continuent de réclamer des renouvellements du parti pour la libération de Karim Wade.

Il faut l'avouer et l'assumer sans animosité: la jeunesse debout ne peut pas compter sur un responsable qui préfère se réfugier à Saint Tropes, pendant que le PDS s'organise pour faire face au régime dictatorial de Macky SALL, à Dakar et un peu partout à l'intérieur du pays.

D'abord, il faut rappeler que Fada a bel et bien pris part au dernier Comité Directeur du parti au cours duquel ce plan d'action a été annoncé. Et sous ce rapport ses arguments sont inopérants d'autant que Fada et quelques de ses inconditionnels ne participent plus aux activités du Pds depuis le Congrès qui a fait de Karim Wade notre candidat et Me Abdoulaye Wade, notre Secrétaire Général National jusqu'après la prochaine élection présidentielle.

Dans tous les cas, nous ne nous faisons plus d'illusions pour ce qui concerne sa présence à un meeting ou à une marche, aux côtés de Omar SARR et des autres leaders restés loyaux, pour se battre contre le régime dictatorial de Macky Sall. Par contre il gagnerait à démentir ceux qui estiment qu'il n'ose pas dénoncer les dérives du régime de Macky et qu'il se serait même engagé à diviser l'opposition et à s'allier avec BBY sur une liste commune aux élections législatives. Cela ne nous surprend pas de quelqu'un qui, sans métier connu, fait de la politique une profession et un moyen de promotion sociale.

Ensuite, il met en garde Fabouly Gaye qu'il assimile à un simple intérimaire qui doit éviter de s'immiscer dans la gestion clanique du parti.

N'en déplaise à Modou Diagne Fada, Fabouly GAYE est un jeune loyal aux services exclusifs de Abdoulaye WADE et du parti. Nous aimons deux choses chez lui: en toute loyauté, il a fini de combler le vide que Toussaint aurait pu laisser pour la défense du parti et il ne caresse pas Macky Sall pour échapper à la "traque des biens supposés mal acquis" qui n'épargne que ceux qui ont rejoint le camp des vainqueurs ou donné des garanties de sabordage du Pds ou encore comme relaté avant, reçu des promesses de fonctions ministérielles.

La jeunesse patriote reconnaît son efficace leadership et lui demande de répondre à Fada par le mépris. Nous sommes assez vigilants pour constater qu'en réalité seul Fada est le plus grand commun diviseur du Pds qui alimente le fractionnisme et clanisme en créant la Fédération des Jeunes Réformistes après l'échec de sa tentative de contrôler L'UJTL.

En outre, il crie avec les loups du régime et souligne l'échec de la mobilisation qui serait le fait de l'absence de gros calibres comme lui.

Quelle immaturité politique !

Assimiler cette mobilisation des patriotes-républicains autour du Front à un échec qui serait dû à l'absence de Fada et de ceux qui agissent contre l'opposition signifie que Mamadou Bassirou Kebe qui a parlé au nom des cadres du Front, Abdou Khafor Toure, Pape Biram Ndiaye, entre autres signataires qui ont pris part à la manifestation du 21 août ne seraient pas digne de son compagnonnage et n'étaient pas aussi populaires. Pourtant ce sont eux les concepteurs de ce mémorandum qui sert les thèses de son ignoble dessein de saborder la Pds au moment où ses principaux responsables sont emprisonnés avec sa perfide complicité.

En d'autres termes, Fada confirme éloquemment que ces milliers de militants, venus tous les coins de Dakar, sans moyen, sur la base d'un simplement engagement militant, sont dévoués à Omar SARR et qu'ils sont tous déterminés à l'accompagner pour sa fidélité à la ligne du parti et dans sa volonté manifeste de se tenir debout pour combattre l'arbitraire dans notre pays.

Comment comprendre alors que dans un contexte politique marqué par la volonté du régime de détruire le PDS, Fada reproche à Omar SARR d'avoir eu le courage à la place de l'Obelisque, de déclarer la guerre aux restrictions des libertes publiques, à la négation des droits de l'homme, à l'incompétence du régime de Macky Sall et à la dictature rampante que la dynastie Fall-Sall veut promouvoir au Sénégal ?

Si Fada est réellement interessé par la libération de Karim et des autres frères du Pds emprisonnés, nous lui demandons solennellement d'initier une marche de protestation et d'organiser un meeting à cet effet. Ce jour-là, sans les éminents responsables du Front, sans Omar Sarr, nous nous mobiliserons pour l'accompagner avec tous les honneurs. C'est sur ce terrain que les combattants de la liberté l'attendent et non dans l'invective et l'opprobre, les coups-fourrés et la trahison d'un homme à qui il doit tout.

Par ailleurs, Modou Diagne Fada considère que le PDS fait une promotion gratuite à Mamadou Diop Decroix. Quelle manque de générosité à l'égard d'un allié qui aurait pu reprendre sa liberté ou se saborder en renier ses convictions et enterrer sa longue lutte son long compagnonnage avec Me Wade pour la liberté, la démocratie et contre l'oppression!

C'est pourquoi, la jeunesse libérale demande à Decroix de pardonner à nos frères égarés qui cherchent par tous les moyens à refroidir nos ardeurs afin de respecter les engagements auxquels ils ont souscrit auprès de Macky Sall

A Mamadou Diop Decroix et à tous les leaders du Front, nous rappelons que leur posture de patriotes ne dérange que Fada qui a préféré mener le combat du lucre à "Saint Tropez" avec les ressources qui auraient dû servir à financer les activités du parti.
Par respect à la volonté du parti mobilisé autour de Me WADE, nous serons debout à leurs côtés pour poursuivre le combat jusqu'à la victoire finale.

Enfin le bonhomme et son porte-voix du jour préconisent le renouvellement des instances du parti pour que Karim puisse être libéré. Qui est fou pour ne pas déceler la supercherie de Fada et ses frondeurs? Karim, Toussaint, Victor et les autres détenus politiques n'ont ils pas droit aux différentes fonctions que confère la représentativité? Doit-on les exclure parce qu'ils sont affaiblis pour être en train de payer à la place de ceux qui auraient dû être poursuivis pour mauvaise gestion?

Franchement le fondateur de Waarwi prend les militants du Pds pour des moutons de Panurge qu'il faut sacrifier sur l'autel d'une cause aussi ignoble. Quelle lâcheté! La jeunesse libérale et tous les fidèles compagnons de Me Wade proposent la libération de tous les détenus politiques avant d'engager des réformes du parti.

Mais rien ne pourrait justifier que le parti concentre d'abord toutes ses forces sur des renouvellements qui ne charrient que déchirures en lieu et place d'une bataille conséquente pour libérer Karim et consorts détenus arbitrairement; à moins que Fada et ses amis aient promis à Macky de semer la confusion et le désordre dans nos rangs afin de mériter leurs futurs postés dans le gouvernement.

Et dans une même logique, et après avoir comploter pour pousser beaucoup de responsables à quitter le parti ou à geler leurs activités, Fada s'attaque à Omar Sarr qu'il avait fini d'isoler de tout l'encadrement qu'il lui fallait. C'est peine perdue. Continuez à calomnier, Oumar Sarr travaille pour Wade et les jeunes patriotes avec.

Il serait aussi interessant que ce prétentieux de Fada nous indique à quel niveau il serait plus compétent ou plus apte que Omar, lui qui n'a ni profession encore moins un savoir faire technique pour conduire les destinées du pays.

Pour terminer, nous invitons Modou Diagne Fada à plus de retenue, moins d'activisme pour jeter le discrédit sur d'honnêtes responsables qui ont le seul défaut d'être de loyaux et fidèles wadistes. Le jeu auquel il s'adonne est la chose la plus facile à faire au monde: corrompre des innocents, mettre en place un groupe pour insulter, calomnier et saper les fondamentaux du Pds. dafa yombe torope. Et nous lui assurons de notre détermination à rester les boucliers immuables et les remparts infranchissables du SGN et de la direction nationale du Pds.

Vive Me Abdoulaye Wade
Vive la jeunesse debout et patriote
Liberté pour Karim, Toussaint, Victor et les autres détenus politiques.


Cheikhou Oumar TALLA
Secrétaire général UJTL de Pikine Nord
Secrétaire chargé de la mobilisation et de la Propagande du Bureau exécutif national de l'UJTL






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image