leral.net | S'informer en temps réel

Faillite sécuritaire ! Par Momar Mbaye

Le mutisme coupable du ministre de l’Intérieur resté amorphe lors des manifestations d’hier laisse planer une suspicion sur sa connivence supposée avec les personnes qui ont fait régner la terreur à Dakar, cassant tout sur leur passage, s’en prenant aux biens d’autrui sans que l’autorité n’ose broncher. Des actes de vandalisme que Mbaye Ndiaye condamne à peine dans le JT de Rien Tous les Soirs, tant le ministre peine à convaincre les téléspectateurs de sa capacité à assurer sa mission de sécurisation des personnes et des biens


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Octobre 2012 à 14:00 | | 9 commentaire(s)|

Faillite sécuritaire ! Par Momar Mbaye
Un ministre de l’Intérieur qui fait pitié, manifestement très mal à l’aise devant son incapacité à trouver les termes et la verve adéquats pour réitérer l’autorité de l’Etat. Mbaye Ndiaye n’est pas à la hauteur et il l’a suffisamment démontré en l’espace de quinze jours pendant lesquels il a accumulé les gaffes. D’abord sur les incidents qui ont émaillé le match Sénégal-Côte d’ivoire, lorsqu’il déclare qu’il n’y a pas eu de blessé alors que le ministre des Sports même est atteint d’une pierre à la tête, avant d’être évacué. Ensuite ses propos maladroits et regrettables sur les profanations de cimetières catholiques à Dakar, une affaire qui n’est pas interne à la communauté catholique, mais qui dénote d’un déficit sécuritaire à tous les niveaux. Car les vivants ne doivent rien attendre d’un ministre qui est incapable se sécuriser le repos des morts même. Ce à quoi il faut ajouter le déchaînement de la violence qui a fait de Dakar, hier, un champ de bataille, une zone de non-droit où on casse à satiété, on pille en toute impunité.

Mais il n’y a pas que les renseignements généraux ont failli, c’est l’Etat du Sénégal qui a été déculotté hier, à la face du monde, ridiculisé par des individus qui ont fini de mettre leurs menaces à exécution. Des menaces proférées dans la presse, radios et chaînes de télévision sans être inquiétés. D’un ministre de l’Intérieur, les populations n’attendent pas des déclarations d’intention ou des condamnations de façade, mais des actes. Des actes concrets, dignes d’une République qui ne se laisse pas piétiner. Car si Mbaye a été incapable de sanctionner ceux qui ont brûlé le drapeau du Sénégal lors du match contre la Côte d’ivoire, un appel d’air pour les pilleurs, ce n’est pas sur lui qu’il faut compter réhabiliter les forces de sécurité qui ont été, hier, la risée de tout un pays.

Et comme pour parapher toute cette lâcheté entretenue dans une cacophonie gouvernementale, cette fuite en avant qui consiste à chercher des coupables autres que ceux qui étaient sur le terrain pour défier l’Etat, les Sénégalais, ont eu droit, sur la télévision nationale, à une lecture de l’habituel et laborieux communiqué du porte-parole du gouvernement, pour soi-disant expliquer ce que tout le monde a vu et constaté, à savoir des troubles à l’ordre public, occasionnés par un Etat irresponsable, lequel se retrouve sans voix devant une décision à la fois regrettable et inopportune de l’administration pénitentiaire au sujet d’un transfèrement polémique que rien ne justifie.

Aujourd’hui, il y a de quoi regretter l’interventionnisme militant de Cheikh Tidiane Sy ou de Ousmane Ngom, qui, quoi qu’on puisse leur reprocher, n’ont jamais lésiné sur les moyens, à chaque fois qu’il s’agit d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Et Mbaye Ndiaye ne démissionnera pas, tant que l’irréparable ne se soit produit, et au rythme où vont les choses, le pire est à craindre car la journée d'hier était un test. A en déduire que nous ne sommes pas loin du chaos, si ce n’est une question de temps, de jours, d’heures.

Momar Mbaye



1.Posté par Aristocrate le 24/10/2012 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle haine , momar mbaye en lisant tes lignes on ressent que tu est nostalgique de la 3eme république mais hélas nous sommes sous l'air de la 4eme République ou il y'a un président au nom de Macky Sall
et un ministre de Intérieur au nom de Mbaye Ndiaye ne soit pas pressé il vient tout juste de faire 6 mois tu voulais qu'on tue les gens alors tu allais prendre ta plume et les medias pour dire du n'importe quoi
vous savez tres bien qu'ils a tous les renseignements et mime sur toi ,les personnes qui vous poussé a écrire du tout.
ne soit pas pressé parce que nous avons tous sur toi et les personnes qui vous finance ton jour viendra mais de grâce boul yaukou sou boba

2.Posté par gino le 24/10/2012 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parfaitement d'accord avec votre article. Mbaye Ndiaye à défaut de démissionner doit être viré par Macky, de même que Mimi Touré dont le département est à l'origine du transfert calamiteux de serigne "string thioune" à Dakar. Mbaye Ndiaye fait pitié avec ses airs de curé de paroisse du moyen-âge. Au lieu de faire preuve de fermeté, il bat la coulpe devant ces "thiantacons". Il devait ordonner l'interdiction du mouvement des "thiantacons" immédiatement en direct de la RTS et ordonner la déportation de "string thioune" à tamba ou à Kédougou. Un état doit se faire respecter à tout prix, ce que Wade et Diouf faisaient malgré toutes les condamnations. La police à échoué, la justice à échoué, Mbaye Ndiaye et mimi touré ont échoué, il faut tous les faire sauter. Macky et Abdoul Mbaye doivent se réveiller et commencer à gérer ce pays au lieu de favoriser leurs petits copains avec leurs petits deals cachés. Ca va chauffer si les choses ne changent pas, putain de Merde à la fin

3.Posté par Aristocrate le 24/10/2012 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ca ne chauffera pas cela prouve que Mimi et Mbaye ndiaye font du bon boulot
je te dis momar tu te fatigue ils t'ont donné de l'argent pour que tu achète un mouton moo takh mais sachez que le ministre de l'intérieur restera a son poste;
nous savons que tu est trop proche de Cheikh Tidiane Sy ou de Ousmane Ngom, tu la même ecrit mais désolé tu te fatigue
et les elections legislatives tu ne l'avais pas critiqué et les inondations ect.....

4.Posté par Baso le 24/10/2012 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je crois plutot a une faillite de notre peuple dans sa façon de se comporter par rapport a certains gourous qui utilisent l'islam pour endoctriner les jeunes qui sont en mal de repéres et de modéles.
Le cas Bethio n'est que l'arbre qui cache la forét et que d'autres groupuscules qui se réclament d'une certaines confréries sont formentées dans la violence et ils n'hesiteront pas à réagir de la méme façon que les talibés de Bethio si leur guide se trouvait dans une position similaire.
Je crois maintenant que le commissaire Arona Sy a eu raison sur nous, car le droit de manifester est constitutionnel, mais la seule attitude face aux casseurs es de les répromer avec la grande fermeté quoi qu'en disent aprés les gens. Et a mon humble avis la presse doit jouer son role de sentinelle de la démoncratie en mettant carrément le doigt sur le probléme de ces marches non autorisées et qui souvent dégénérent. Si au cours d'une manifestation non autorisée il y a des dérives du coté des manifestants comme du coté des forces de l'ordre chargées d'assurer la sécurité des personnes et des biens, l'on doit étre compréhensif et accepter que ceux qui marchent sans autorisation sont seuls responsables de tout ce qui arrivera de négatif.
Le ministre de l'intéreur a hérité d'un ministére qui a été toujours point du doigt par rapport aux dérives notées lors des manifestations qui se déroulaient pour contester les décisions iniques et impopulaires du défunt régime de Wade, donc le ministre et méme l'Etat ont eu raison certes de demander aux populations d'avoir un comportement qui cadre avec nos valeurs cardinales et parallément de réaffirmer avec force que l'Etat jouera son role régalien qui est d'assurer la sécurité des personnes et des bien quoi cela doit leur couter

5.Posté par jiby le 24/10/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas d'accord avec toi Momar.
Mbaye Ndiaye est l'un des meilleurs Ministres de Macky a l'heure actuelle. Il est plus visible que ABC et beaucoup d'autres. Il a avec lui une longanimite et une magnanimite qui fait de lui un interlocuteur valable pour les familles religieuses (qui comptent quand meme dans ce Pays). Cependant, est-il a la place qu'il faut avec ce Ministere de l\'Interieur ? S'il doit y rester, il s'y fera. Il peut etre capable de fermete (la LOI et la Laicite le lui conferent) et d'assouplissement et par-dessus tout dialoguer avec les familles religieuses. L'Etat devra regler le probleme du PDS. j'AVAIS L'HABITUDE DE DIRE A MES AMIS QUE TANT QUE MACKY N'AURA PAS MUSELE WADE ET SES OUAILLES IL NE GOUVERNERA PAS! Le PDS cherche juste a mettre du sable dans le Couscous de Macky en manipulant les Thiantacpounes de maniere a dire voila Macky n'aime pas les Mouride s et leurs demembrements. ARCHIFAUX! Aux Ministres de Macky de se charger de cela. Mbaye Ndiaye devra ACTIVER LA DIC contre ces petits messieurs!

6.Posté par Baso le 24/10/2012 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne n'a échouer, qu'est ce que vous voulez vous les journalistes? Personne ne vous comprend, et si lundi il y avait des morts parmi ces bandits de thiantacons, vous prendriez certainement votre satanique plume pour dire que la riposte était trop disproportionnée.
ARRETZ DE NOUS EMMERDRE AVEC VOS ARTICLES TENDANCIEUX ET DITES LA VERITES A CES BANDITS DE GRANDS DE GRANDS CHEMEINS QUI VEULENT NOUS PRENDRE EN OTAGE ET SOYEZ DU COTE DE L'ETAT CAR NOUS TOUS SOMMES L'ETAT

7.Posté par Aristocrate le 24/10/2012 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Djiby tu as tout dit il faut que macky active les dossiers brulant des nervis voleurs du pds
tant qu'il ne le fera pas il aura tous les soucis pour gouverner
vous avez l'appui de benno bokk yaakaar et citoyens senegalais
mbaye ndiaye si gaanam vous etes l'un des ministre de l'interieur que le senégal ak senegalais
di beuguééééééééééééééééééééééééééééééééé

8.Posté par deugrek le 24/10/2012 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lettre d'avertissement d'un disciple français de Monsieur Cheikh Béthio Thioune au Président Macky Sall
Mercredi 24 Octobre 2012

Lettre d'avertissement d'un disciple français de Monsieur Cheikh Béthio Thioune au Président Macky Sall
A Monsieur Macky Sall, Président de la soi-disant « République » du Sénégal,

Nous, disciples de Monsieur Cheikh Béthio Thioune de nationalité non sénégalaise, vous avertissons.

Monsieur Cheikh Béthio Thioune est un guide spirituel de dimension internationale. Ce ressortissant sénégalais a des milliers de disciples de toutes nationalités confondues à travers le monde. A ce titre, votre complot grotesque pour éliminer votre principal opposant politique, ainsi que les injustices répétées et les multiples tentatives de meurtre à peine voilées sur la personne de notre guide, seront dénoncés au niveau de nos gouvernements respectifs et sur la scène internationale. Cela, afin que cessent les exactions que votre régime autoritaire exerce sur la personne de Monsieur Cheikh Béthio Thioune et que son innocence éclate au grand jour.

Monsieur le Président Macky Sall, nous vous prévenons que nous organisons des manifestations pour la libération du détenu politico-religieux qu'est Monsieur Cheikh Béthio Thioune, dans les principales villes de part le monde où le Sénégal a des représentations consulaires. Des demandes d'autorisation pour organiser ces manifestations ont été déposées dans nos préfectures respectives, afin d'agir en toute légalité. Les autorités consulaires sénégalaises ne pourront plus faire appel aux forces de l'ordre locales pour réprimer nos actions et nous museler. Nous éviterons également ainsi l'infiltration de nos mouvements par des casseurs à la solde de votre régime autoritaire qui cherchent à nous discréditer en nous faisant passer pour des voyous.

La presse locale et internationale sera informée des conditions de détentions inhumaines que connaît Monsieur Cheikh Béthio Thioune, notamment en matière d'accès à la santé. Nous rappelons que ce détenu est âgé de soixante-seize ans et souffre de maladies graves. En l'empêchant de se soigner et en faisant traîner son jugement, vous tentez de provoquer l'irréparable : une mort par maladie qui passerait pour naturelle. Par ailleurs, les journalistes pourront eux-même constater les multiples procédures judiciaires illégales qui jalonnent ce dossier, notamment le non respect de la présomption d'innocence, la violation des droits d'un prévenu, la divulgation d'éléments de l'enquête dans la presse, un refus de liberté provisoire arbitraire, un transfèrement illégal, des prises de positions répétées du pouvoir exécutif par l'intermédiaire du ministre de la justice... En bref, une justice corrompue à la solde de votre gouvernement.

Monsieur le Président Macky Sall, nous vous avertissons par ailleurs que nous avons saisi les principales organisations internationales de défense des droits de l'homme, parmi lesquelles Amnesty Internationale, la Fédération Internationale pour la Défense des Droits de l'Homme, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme, Human Rights Watch. Les preuves sont tellement flagrantes et accablantes que nous n'avons eu aucun mal à obtenir le soutien le plus total de certaines d'entre elles et nous ne doutons pas de la réaction positive de celles qui étudient encore le dossier. Avec de tels appuis, la vérité éclatera enfin au grand jour.

Monsieur le Président Macky Sall, nous ne vous laisserons pas tenter d'assassiner Monsieur Cheikh Béthio Thioune en toute impunité. Votre Etat de non-droit sera bientôt sous les projecteurs de la presse et des organisations internationales. Si vous pouvez manipuler l'opinion publique dans votre pays par une désinformation médiatique systématique, vous ne pourrez leurrer la presse et les organisations internationales indépendantes. Une seule question reste donc en suspend : combien de temps allez-vous encore rester au pouvoir quand votre peuple en particulier, ainsi que le monde entier, prendront conscience de vos exactions ?

Le Sénégal, terre de Serigne Touba, mérite mieux que toute votre bassesse...

le 24 octobre 2012 à Aix-en-Provence, France
Mame Bousso DIA née Emmanuelle LOVAT,
Disciple du Cheikh Béthio Thioune de nationalité française, au nom de l'ensemble des disciples étrangers.

9.Posté par bertrand le 24/10/2012 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais de quelle autorité vous parlez?
De quel Etat?
Voyons, soyez réaliste, ce pouvoir et ces troubadours ne sont là que pour l'argent et les honneurs ils n'ont rien à cirer des citoyens.
Ce type est un disciple de ce prétendu marabout et vous voulez qu'il désobéisse?
Vous révez les sénégalais
Vous êtes tous en sursis si vous comptez sur ces yambars pour vous défendre.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image