leral.net | S'informer en temps réel

Faire face à Macky Sall et son régime : Les jeunes de l’Ujtl mettent en place l’opération « Percal »

Les jeunes du Parti démocratique sénégalais (Pds), qui dénoncent l’emprisonnement des responsables libéraux et la pression exercée sur d’autres pontes de ladite formation politique, ont décidé de mettre en œuvre l’opération « percal » pour faire face au régime du Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Mai 2015 à 12:50 | | 3 commentaire(s)|

Faire face à Macky Sall et son régime : Les jeunes de l’Ujtl mettent en place l’opération « Percal »
Pour faire face aux menaces des autorités étatiques et à leurs pressions, ces derniers temps, le Secrétaire général par intérim de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (Ujtl) annonce l’opération « percal ». « Puisque c’est le comité directeur du Pds qui nous recommande d’aller vers un plan d’actions, nous allons mettre en œuvre l’opération « percal », mais parallèlement, nous allons sillonner les grands centres urbains de ce pays pour aller dire aux Sénégalais, à nos militants, que le moment de se mobiliser pour 2017 est arrivé. L’opération « percal » consiste à tuer la dictature à tout prix, parce que, depuis un certain temps, dans ce pays, la dictature est érigée en règle, en mode de gestion. Le Président Macky Sall s’érige en dictateur », clame Fabouly Gaye au sortir de la réunion du comité directeur du Pds, jeudi dernier. Le responsable libéral de Kolda d’enfoncer le clou : « Vous conviendrez avec nous, que personne n’a le droit de respirer. Pour un rien, on te met en taule, on organise un complot contre nos responsables et nos militants n’importe où et n’importe comment, on te garde pendant 6 mois avant de te présenter au juge». Aussi, M. Gaye estime-t-il que « les générations futures le méritent, mais aussi Abdoulaye Wade qui a été un grand combattant pour les libertés ». « Nous allons mettre en action des activités d’envergure pour dire à Macky Sall que nous sommes tous prêts à aller en prisons. Et, dans les jours à venir, nous allons citer le registre de la mort, pour que tous ceux qui s’engagent dans cette opération le fasse d’une manière solennelle et qu’on sache que nul n’a été payé pour le faire », précise Fabouly Gaye.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image