leral.net | S'informer en temps réel

Far West hier, aux Hlm Grand-Yoff : Un élève de l’école "Les Pédagogues" ouvre le feu sur un de ses camarades


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Janvier 2013 à 08:34 | | 4 commentaire(s)|

Far West hier, aux Hlm Grand-Yoff :  Un élève de l’école "Les Pédagogues" ouvre le feu sur un de ses camarades
Far West, C’est ainsi, qu’il faut appeler ce qui s’est passé hier, à l’école "Les Pédagogues" , établissement privée réputé pour ses bons résultats situé aux Hlm Grand-Yoff. Selon les sources de Libération, un élève de 14 ans, est venu à l’école lourdement chargé : le gosse avait par devers lui un pistolet appartenant à son père. Il s’est dirigé vers un de ses camarades avant de dégainer et de flinguer. Quelle est la cause de cet acte fou ? Nous n’en savons rien pour le moment. En tout cas selon les mêmes sources, le tireur a été finalement maîtrisé et gardé au poste de police de Grand Yoff. Quant à la victime gravement atteinte à la poitrine, elle serait dans une situation alarmante



1.Posté par LU POUR VOUS le 26/01/2013 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Alliance contre le Parti Rewmi (APR) nuit à l'entente dans la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) ! ( Haby Sirah DIA)
Jeudi 24 Janvier 2013 - 20:32
Ils attaquent, dénigrent et cognent même sous la ceinture, mais une fois de plus Idrissa Seck se met au dessus de la mêlée. Fidèle à ses engagements comme toujours et constant dans sa démarche, il déclare ne point répondre aux agressions et autres associations de malfaiteurs. Quoique l’on veuille nuire à ses intérêts immédiats en cherchant vaille que vaille à décimer son parti politique, Idrissa Seck continue à se comporter en républicain. Points d’égratignures à ceux qui l’éraflent sans cesse. En effet, les cadres de l’APR (Alliance pour la République) et les militants de bas étage du même parti accusent avant l’heure Rewmi de traîtrise et dédoine tous les autres alliés qui, à leurs yeux, bénéficient tous de la présomption d’innocence. Tout le monde est nickel à part Rewmi. Ainsi ont-ils décidé de jeter l’anathème sur le parti dirigé par Idrissa Seck et de former une Alliance contre le Parti REWMI (APR). Une volonté remarquée de présenter leur « probable adversaire » (je reprends ici les mots de Elhaj Malick Sarr, conseiller politique du Président de la République) comme un parti politique peu fiable. Ils cherchent à salir et à détruire l’image redorée d’un militant engagé dans la lutte pour la consolidation de la démocratie et la marche vers le progrès.




Cette mafieuse Alliance cherche tout simplement à neutraliser le parti du Maire de Thiés.

Quand Rewmi décide de se structurer, ils gonflent les joues et menacent, alors que le renforcement d'un parti de la coalition renforce indubitablement la coalition.
Quand Rewmi convoque les engagements pris devant le peuple sénégalais, ils ameutent le monde entier et retroussent les manches oubliant que de la tenue de ces engagements dépend la crédibilité du Président de la République et de ses alliés.
Quand Rewmi mobilise pour venir en aide aux sinistrés, ils parlent de démarche solitaire tout en les suivant au pas et oublient de s'approprier les mêmes critiques. Quand Rewmi salue les bonnes actions du gouvernement, ils n’applaudissent guère et font la sourde oreille.
Cette malhonnêteté Apériste dénote une double volonté. D’une part, ils considèrent ce parti non pas comme un allié mais comme un « probable adversaire » et d’autre part, ils cherchent à le freiner dans son élan de se consolider tout en consolidant la coalition.
Et pourtant, les agressions venant d’eux à l’encontre de Rewmi sont si nombreuses qu’une encyclopédie ne suffirait pas pour les contenir. Alors que l’APR tente de débaucher des militants de Rewmi, alors que des colloques sont organisés pour traiter Rewmi de parti amorphe dans la défense du Président de la République, alors que des militants de l'APR insultent chaque jour qui passe Rewmi membre de la coalition Benno Bokk Yakkaar, alors que des engagements pris en faveur de Rewmi ne sont pas respectés, c’est le parti de Idrissa Seck que l’on accuse de balourdise et de manquer de parole. C’est aberrent, inélégant et hypocrite !

La démarche du parti du maire de Thiés est pourtant simple à comprendre. S’allier avec le parti au pouvoir sans s’aliéner. Quoi de plus normal pour un parti politique qui a choisi de ne point évoluer dans l’obscurité et d’approuver le convenable et de dénoncer le blâmable ! Cette démarche a été clairement définie et dés les premières heures de l’alliance avec l’APR qui a été faite sans négociations, sans chantages et de façon totalement désintéressée. Il est alors du rôle de ce parti de continuer le combat entamé sous Wade qui se résume à défendre la démocratie et à veiller sur la bonne gouvernance. Toute autre démarche venant d’eux serait de contre nature et n’entrerait pas dans la voie qu’elle s’est tracée depuis 2004.

L’APR en cherchant ainsi à affaiblir un allié en l’occurrence Rewmi, est entrain de détruire l'entente dans la coalition. La présomption de culpabilité brise la confiance et quand celle ci s'effrite, c'est tout le mur de la coalition qui dégringole. Elle n’a pas intérêt à se créer des adversaires de surcroît dans les rangs de la mouvance présidentielle. Elle a l’obligation, comme tous leurs alliés, de répondre aux nombreuses attentes du peuple et de donner des résultats satisfaisants aux audits réclamés par les sénégalais. Les séminaires qu’elle organise doivent servir à apporter des réponses circonstanciées aux problèmes vécus par les sénégalais et non à apporter l’estocade à des alliés embarqués dans le même bateau.

Rewmi n'est pas dans une dynamique de fusion avec l'APR et compte garder toute sa liberté d'action. Sa solidarité à la coalition restera indemne tant qu'il est associé aux prises de décisions. Le Président de la République et son parti sont libres de conduire le pays en solitaire et sans rendre compte à qui que se soit. C'est Macky Sall qui a été élu et qui détient la légitimité populaire. Mais doivent ils aussi savoir qu'à l'impossible et à l'indélicatesse nul n'est tenu de suivre ! Rewmi ne défendra jamais l'indéfendable.

Leur démarche les nuit, nuit à la coalition et non au parti Rewmi que les militants défendront à chaque nouvelle écorchure !

Haby Sirah DIA
habysirahdia@yahoo.fr
habydia.blogspot.com

2.Posté par citoyen le 26/01/2013 10:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne manque plus que les drames qui se passent dans certains pays nous rattttrapppppent. Seigneur garde notre pays a l'ombre de tes ailles .

3.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 26/01/2013 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE SUR :

www.senegal60.com

4.Posté par derrt le 26/01/2013 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ha haby ne nous fatique pas idrissa seck aime faire le malin il se croit plus intelligent que tout les senegalais donc s'il perd sa credibilité c pas la faute a macky sall faut pas tympaniser avec ton long texte qui ne dit rien d'impoprtant

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image