leral.net | S'informer en temps réel

Farba Senghor : "Fada est responsable de la situation qu’il dénonce"


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Juin 2015 à 11:10 | | 0 commentaire(s)|

Farba Senghor : "Fada est responsable de la situation qu’il dénonce"
Malgré la menace d'une citation brandie contre lui, Farba Senghor réitère les propos qu’il a tenus lors de la réunion entre Me Abdoulaye Wade, Modou Diagne Fada et Cie. "Je confirme tous les propos que j'ai tenus dans le salon de Wade et qui ont été transmis dans les médias", a-t-il dit. Le chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais souligne, par ailleurs, que Fada est responsable de la situation qu’il dénonce. "C’est lui qui a manipulé à plusieurs reprises les listes des investitures locales et législatives. Il ne faut pas aujourd'hui qu’il vienne nous dire qu’il faut réformer ou réorganiser le parti, parce qu’il est l’auteur de la situation qu’il dénonce. C’est ce que je trouve indécent et injuste. Personne ne peut trouver une excuse à Fada", dénonce Farba Senghor qui dit garder une dent contre le leader des frondeurs. "Tout le monde a vu ce qu’il m’a fait… lors des élections locales, mon nom a été enlevé des listes de Dakar-Plateau lors des investitures des Locales, et Fada a mis des amis à lui. Il a tripatouillé nos listes. Aujourd’hui, il est responsable de la situation qu’il dénonce. Il manœuvre pour se mettre en bonne position. J’avais dit, il y a longtemps, que Modou Diagne Fada et ses acolytes étaient en train de manœuvrer pour éliminer tous les responsables politiques à Dakar, parmi lesquels moi, et à l’intérieur du pays aussi, de sorte que s’il gagnait sa zone avec ses acolytes, il pourrait réclamer la direction du parti. Aujourdhui l’histoire m’a donné raison", a-t-il révélé.

Selon Farba Senghor, 90% des griefs que certains membres du groupe des frondeurs portent au Pds proviennent des agissements de Modou Diagne Fada. "Il s’agit, entre autres, d’Abdoulaye Sow qui s’est plaint à plusieurs reprises de la situation à Kaffrine, il a été victime de Fada. Il y a aussi Bassirou Kébé qui s’est toujours plaint, même pendant les élections législatives. C’est Fada qui l’a dévalorisé et il y a Pape Birame Ndiaye qui, quand il était à la tête de l’Ujtl, a aussi été victime des agissements de Fada qui l’a combattu. Et il y a un autre groupe de personnes qui disent qu’elles souffrent d’un manque de considération à l’intérieur du parti, parmi lesquels Mamadou Lamine Keïta et Alioune Souaré. Ils sont frustrés et se disent victimes de certaines pratiques de la direction du parti dont Fada était partie prenante. Ils sont signataires du mémorandum, mais ils n’ont pas les mêmes objectifs que Fada. C’est plutôt un combat de principes qu’ils sont en train de mener, et ils n’iront pas loin. Il y aura des fissures dans leur groupe. Ces gens-là sont avec Fada juste pour se faire entendre", révèle-t-il dans L'Observateur.






Hebergeur d'image