leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Farick : L’Onas réfléchit à la réutilisation des eaux usées dans le maraîchage

Le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Alioune Badara Diop, a révélé avoir demandé à ses services d’étudier la possibilité d’aménagements complémentaires devant permettre à Fatick (ouest) une réutilisation des eaux usées dans le maraîchage et l’arboriculture.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Avril 2017 à 00:57 | | 0 commentaire(s)|

"Dans le projet initial’’ dont bénéficie la capitale du Sine, "on avait prévu de rejeter ces eaux dans le bras de mer, mais on nous a instruits de privilégier la réutilisation de cette eau. J’ai demandé à mes services d’étudier cette possibilité", a dit M. Diop.

Alioune Badara Diop s’entretenait avec des journalistes, mercredi, au terme d’une visite des travaux du projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick (ouest).

Selon M. Diop, "les entreprises attributaires de ce marché sont disposées, dans le cadre de la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), à prendre en charge ces aménagements complémentaires qui vont donner une seconde vie à cette eau déjà utilisée et créer de la richesse".

D’un montant de neuf milliards cinq cent millions de francs CFA, le projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick, est cofinancé par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et l’Etat du Sénégal.

Les travaux concernent un réseau d’évacuation des eaux usées, 670 branchements à l’égout, deux stations de pompage, une station d’épuration et de traitement de boues de vidange.

Il est aussi prévu un réseau de drainage des eaux pluviales, un bassin de rétention à Peulgha /Daral, un quartier de la commune, ainsi que quatre zones au bénéfice des quartiers Poukham, Emetteur 1 et 2 et Mboubane, pour le stockage temporaire des eaux pluviales.

Une digue de 4m de large pour 150 m de long va également être réalisée à Poukham pour l’accès des populations à la route nationale numéro un.

A terme, le projet devrait contribuer à l’amélioration des conditions sanitaires, environnementales et socio-économiques des populations de la ville Fatick.

Selon les responsables en charge du projet, il va de même impacter positivement l’environnement des quartiers ciblés et contribuer à la création d’emplois au bénéfice des populations locales.

Aps








Hebergeur d'image