leral.net | S'informer en temps réel

Fass Thiékène: Les apéristes mettent fin à l’invincibilité de El hadji Mohamed Dieng


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Mars 2016 à 19:11 | | 1 commentaire(s)|

Comme dans la quasi-totalité des localités du pays, la razzia du Oui n’a pu épargner le Bambouck. Mais, ce qui est historique dans tout cela, c’est la défaite cuisante infligée à l’inamovible député-maire libéral de la très populeuse commune de Fass Thiékène, El hadji Mohamed Dieng. Nargué dans sa base par le jeune responsable apériste, Alioune Badara Ly, le deuxième vice-président du Groupe parlementaire «Libertés et Démocratie» du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a fini par ramasser une gamelle au sortir du scrutin référendaire du dimanche 20 Mars dernier. Un état de fait qui annonce la chute du mythe de celui que l’on surnomme «Ndaama Saloum». La commune de Fass Thiékène, qui était jusqu’ici, une chasse-gardée du PDS a basculé dans les mains des partisans du Président de la République, Macky Sall. «El hadji Mohammed Dieng avait fini par devenir le seul maître à bord au niveau de la commune de Fass Thiékène. Malgré les assauts multiples de beaucoup de responsables du camp présidentiel, il a pu résister. Mais, ne pouvant plus tenir face au jeune cadre républicain, Alioune Badara Ly le vieux baobab a fini par tomber, en dépit des achats de conscience. «Aujourd’hui, les populations de cette localité du département de Koungheul ont préféré adhérer à la cause du Président Sall et, derrière le jeune Badou Ly», souligne un responsable des jeunes de l’APR de Koungheul. Embouchant la même trompette, Oulimata Thiam de faire comprendre : «Le Oui a largement triomphé grâce au travail d’Hercule d’Alioune Badara Ly. Par ses propres moyens et sans aucun appui, il a réussi par démarcher des responsables de luxe de l’opposition et, notamment, du PDS. Ce qui a déteint fortement sur les résultats du référendum.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image