leral.net | S'informer en temps réel

Fatick : Les responsables de l'Apr préparent le référendum dans la division


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Février 2016 à 20:44 | | 2 commentaire(s)|

L’APR de Fatick est bien mal partie pour gagner le référendum par un oui massif comme le souhaite le parti présidentiel. Les démons de la division ont refait surface et les querelles internes qui ont toujours miné le parti, ont repris de plus belle, malgré les menaces et injonctions du Président de la République Macky Sall.

A Ngayokhème, fief du Ministre de la culture et de la communication Mbagnick Ndiaye, le comité électoral a été monté à l’insu du ministre-maire et de ses partisans, par son frère ennemi Woula Ndiaye.
Les tentatives de médiation et de réconciliation tentées par des responsables locaux du parti ont essuyé un niet poli mais ferme de M.Woula Ndiaye, conseiller économique social et environnemental.
Le même scénario a aussi été noté à Ndiob, ou un certain Matar Ndiaye qui serait le poulain de Monsieur Woula Ndiaye et parent du ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, a aussi monté son comité électoral, ce week-end, à l’insu et à la barbe du maire papériste de la commune, Oumar Bâ, secrétaire permanent de l’Association des maires du Sénégal.
Des scénarios similaires sont entrain de se dessiner dans d’autres communes du département notamment à Palmarin, Djilasse, LouleSéssene, etc.

A ce rythme avec ces querelles qu’on pensait définitivement réglées après les consultations locales, c’est bien un non massif qui risque de l’emporter à Fatick avec les votes-sanctions brandis de part et d’autre par les militants frustrés.

Aux dernier moment, le parti envisagerait de mettre à la tête de tous les comités communaux les maires APR élus lors des dernières consultations locales.

La rare note d’espoir est relevée dans la commune de Patar Sine, ou le directeur général de L’AIBD candidat malheureux aux dernières élections locales a accepté de se ranger derrière le maire de la société civile Aliou Diallo qui s’est engagé à soutenir le président de la République.

En ce qui concerne la préparation du référendum en vue d’assurer un oui massif particulièrement à Fatick, fief du Président de la république, on peut affirmer sans risque de se tromper que rien n’est encore joué.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image