leral.net | S'informer en temps réel

Fatick : Macky Sall inaugure le Port de Foundiougne-Ndakhonga

Le président de la République, Macky Sall, a procédé, ce jeudi à l’inauguration du Port de Foundiougne-Ndakhonga dans la région de Fatick et au lancement officiel du dragage du fleuve du Saloum. Cette infrastructure, financée avec le concours de la coopération coréenne, à hauteur de 61 millions de dollar Us dont 12 milliards de francs Cfa sur le budget du Sénégal, va relier la région du centre et le sud.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Juillet 2015 à 12:39 | | 19 commentaire(s)|

« Ndankhonga a été cette petite bâtisse que les générations de Foundiougnois, que je fus, ont connu à l’heure de la traversée par pirogue ou du bac de Foundiougne lorsqu’il marchait », s’est souvenu le président de la République. Selon lui, l’inauguration de ce bijou est un tournant important historique dans la reconstruction et la réconciliation de notre peuple avec sa culture.

« Il y a de cela 5 mois, le 19 février 2015, sur la rive du fleuve Casamance, nous accueillions les sœurs jumelles Aguène et Diambogne pour installer durablement la région du Sud (Ziguinchor) sur les rampes de l’émergence économique pour développer la région naturelle de la Casamance », a soutenu le Président Sall qui ajoute : "Cette fois-ci, je viens à Ndakhonga, sur les berges des eaux du Saloum, exécuter l’aboutissement de la dernière composante de la première phase pour les projets d’infrastructures maritimes ».

Par ailleurs, le Président Sall a invité le ministre Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, à réfléchir sur la gestion du Port de Foundiougne qui doit effectuer sa première rotation dans 4 mois après le dragage du bras de mer. Parce que, dit-il, « l’Etat du Sénégal finance sur fonds propre 1 milliards 800 millions de francs Cfa pour le dragage du fleuve Saloum jusqu’à l’embouchure avec une profondeur de 6 m de tirant d’eau sur tout l’axe du chenal navigable de la première section du bras de mer qui va de l’embouchure à Foundiougne- Ndakhonga ». Pour le président de la République, la déserte maritime Ndakhonga-Ziguinchor répond à la vision endogène portée par des pôles économiques homogènes telle que déclinée dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation et opérationnalisé dans le Pse.

Fara Mendy






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image