leral.net | S'informer en temps réel

Fausse piste : L’homme arrêté dans le vol d’Emirates est journaliste et non jihadiste

Cheikh Ould Saleck, journaliste mauritanien a été arrêté à bord d’un vol d’Emirates, à Dakar. Son crime, porter le même nom que son compatriote jihadiste qui s’est évadé de la prison centrale de Nouakchott. Plusieurs médias sénégalais avaient ce matin, annoncé l’arrestation du fugitif activement recherché.


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Janvier 2016 à 00:01 | | 9 commentaire(s)|

Cinq jours après son évasion dans des conditions encore floues, le Jihadiste mauritanien Cheikh Ould reste introuvable. L’appel à témoin lancé par les autorités mauritaniennes n’a pas encore porté ses fruits. L’information selon laquelle les forces sécuritaires du Sénégal ont mis la main sur le jihadiste mauritanien évadé, s’est avérée inexacte.
Un avion d’Emirates en partance pour Dubai a bien fait démis tour sur Dakar et remis un passager journaliste confondue avec un jihadiste. Tous deux portent le même prénom et nom de famille, sauf que l’un travaille pour la Chaine SKY News et l’autre pour Al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI).
A Nouakchott, tous étaient sceptiques. « Des sources sécuritaires contactées par Alakhbar « doutent de la véracité de cette information », écrit l’agence dans une dépêche. A midi, il a été confirmé qu’un certain Cheikh Ould Saleck a été arrêté à Dakar, mais son visage et profession ne correspondent pas au fugitif recherché.
Pour rappel, l’islamiste âgé de 32 ans s’est évadé de la prison centrale de Nouakchott, capitale de la Mauritanie. Depuis jeudi, l’homme est introuvable. Il avait avoué être impliqué dans l’attentat à la voiture piégée raté de 2011. Cela lui a valu une condamnation à mort. Selon Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) qui avait revendiqué l’attaque, le but était d’assassiner le président Mohamed Ould Abdel Abdel Aziz.


senego






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image