leral.net | S'informer en temps réel

Faute d’adversaires, Yékini Jr pénalisé


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Mai 2016 à 16:00 | | 0 commentaire(s)|

S’il y a un lutteur qui broie actuellement du noir, c’est incontestablement Yékini Jr. L’ancien Zorro de Ndakaru avait réussi à sortir la tête de l’eau. Suite à sa piètre prestation contre Tonnerre, le 30 mai 2010 où il avait essuyé un terrible KO, Yékini Jr avait mis du temps à se relever. Il concédait une saison blanche (2010-2011) avant d’en découdre avec Santang Gningue (3 décembre 2011).
Un retour gagnant puisqu’il prenait le meilleur sur le Tigre de Yoff. Revenu dans la course, Yékini Jr avait besoin de combat pour montrer qu’il est sur la bonne voie. Hélas pour le Zorro de Grand Médine, il concédera de nouveau une saison blanche (2012-2013).

Ses fans s’impatientaient de le voir nouer son nguimb pour montrer tout son talent. Il a fallu attendre la saison suivante (2013-2014) pour le voir descendre dans l’enceinte. Et ce fut contre Modou Anta de Thiès Mbollo (27 avril 2014). Pour un come-back, ses fans furent servis. Yékini Jr au meilleur de sa forme livra pour beaucoup le meilleur combat de la saison 2013-2014. Un combat dans lequel il a montré qu’il est un vrai bagarreur et un lutteur pétri de qualités techniques. Il dominait Modou Anta, victime d’un mbott venu d’ailleurs qui ne lui laissait aucune chance.

Avec cette victoire en poche, on pensait que les portes qui mènent vers les sommets allaient s’ouvrir pour le pensionnaire de l’écurie Door Waar de Grand Médine. Hélas pour lui, les adversaires potentiels vont dès lors prendre la poudre d’escampette pour ne pas s’attirer les foudres du Zorro. Il sera obligé de concéder une saison blanche (2014-2015). Ce qui sera une énorme perte pour lui. Et à quelques mois de la fin de cette présente saison (2015-2016), ça n’augure rien de bon. Si rien n’est fait, Yékini Jr court inéluctablement vers une seconde saison blanche d’affilée.

Et ce n’est pas de sa faute. Il s’entraîne, il draine un monde derrière mais le seul hic : ses potentiels adversaires cherchent la facilité. Et dans cette arène, il n’y a rien de facile. Rien n’est donné sur un plateau d’argent.

DakarFlash







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image