leral.net | S'informer en temps réel

Faux billets de banque: La version de Thione Seck

Lors de son audition à la Section de recherches de la gendarmerie, Thione Seck a soutenu qu’il a été victime d’une arnaque et ne savait pas qu’il détenait de faux billets. Dans le procès-verbal publié ce matin par “Le Quotidien”, il explique comment il a été contacté et comment l’argent lui est parvenu. Morceaux choisis.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Juin 2015 à 12:34 | | 5 commentaire(s)|

Faux billets de banque: La version de Thione Seck
“J’ai reçu un coup de fil il y a 16 jours de cela venant de la Suède. Dans cet entretien téléphonique, il (mon interlocuteur) m’a dit qu’il m’appelait au nom d’une structure dénommée Gambian New Vision et qu’à ce titre, il me proposait un contrat d’une tournée européenne de 6 mois 15 jours pour 105 concerts. Je lui ai posé la question de savoir s’il avait les moyens financiers pour organiser cela et mon correspondant de me préciser qu’il était en mesure de le faire et que j’en saurai quelque chose. Il ajoute cependant que c’est à moi de prendre en charge les frais d’hôtel, les billets d’avions à partir de Dakar, mais aussi ceux reliant les pays où les différents concerts devraient se dérouler. Aussi, ce serait à moi de prendre en charge les perdiems des musiciens pour un montant de 45 euros par jour pour 18 musiciens. Mon correspondant d’ajouter qu’il allait m’envoyer son représentant Joachim Cissé qui va me remettre l’acompte étant entendu que l’argent est sur place à Dakar. Suite à leur proposition, je leur ai fixé un montant de 120 millions d’euros vu que je devais prendre en charge les frais précités. Il m’a demandé d’enlever les 20 millions d’euros et d’arrêter la somme à 100 millions d’euros. Ce à quoi j’ai été d’accord vu que la proposition était intéressante.

Une semaine après, sans me souvenir de la date, quelqu’un se présentant comme Joachim Cissé dont j’avais retenu le nom, est venu à mon domicile à bord d’un 4X4 immatriculé en Gambie. Lorsque je l’ai reçu, il a confirmé (le contenu de) mon entretien téléphonique, précisant qu’il allait en faire une tournée grandiose et inoubliable. Suite à cet entretien, Joachim Cissé m’a dit qu’il va aller dans son véhicule pour amener l’argent constituant l’acompte. Il s’est rendu audit véhicule et est revenu avec un sac de couleur grise qu’il pose devant moi dans mon salon. Lorsque j’ai ouvert le sac, j’ai vu des liasses de billets en coupures de 100 euros bien emballés avec du plastique. Et comme je reconnais bien le billet de 100 euros qui était visible, j’ai été gagné par la confiance et j’ai refermé le sac que j’ai laissé dans un coin de mon salon. Je tiens à préciser que j’ai laissé le sac dans un coin de mon salon. Je ne l’ai pas caché dans une chambre, ni sur la terrasse, ni dans un trou. Je l’ai laissé sur une position visible. Après cette remise, Joachim Cissé est reparti à bord de son véhicule après m’avoir précisé que les membres de Gambian New Vision seront au Sénégal dans les 8 jours à venir pour signer le contrat. Tout de même mon sixième sens m’a alerté un instant : est-ce que ce n’est pas un piège et je me suis posé la question à savoir est-ce que c’est vraiment sérieux. Mais rapidement, l’idée m’est sortie de la tête. Et c’est à cause de cela que je ne l’ai ni ouvert, ni déballé, ni déchiré le paquet. L’argent y est resté pendant trois jours, hormis les deux billets verts vierges qui flottaient et que j’ai récupéré pour les mettre dans ma poche parce que ce n’était pas de l’argent. Aujourd’hui, je sais que c’est des faux billets après que les enquêteurs l’ont ouvert. Si je savais que c’était de faux billets, je m’en serai débarrassé pour que ceux-ci (les gendarmes) ne les trouvent pas”.

A la question des enquêteurs de savoir pourquoi lorsque les gendarmes ont exposé l’objet de leur visite, il s’est dirigé vers le coin où se trouvait le sac contenant les faux billets, Thione Seck répond : “C’est parce que j’étais surpris et par désespoir, je me suis assis sur le sac pour ne pas que les gendarmes le découvrent”.

A partir de ce moment, Thione s’est braqué, ne voulant plus répondre à aucune question, se contenant de répondre à chaque question des enquêteurs : “Je n’ai plus rien à dire”. Une garde à vue lui a alors été notifiée.

Le lendemain, Thione Seck est encore auditionné. “Donnant suite à ma déposition d’hier nuit, j’ai décidé de dire que j’ai remis à M. Joachim Cissé qui m’a emprunté au nom de Gambian New Vision la somme de 85 millions. A l’origine, il souhaitait obtenir 120 millions. Comme argument, il disait que cet argent me sera restitué à leur arrivée à Dakar pour la finalisation du contrat. C’est maintenant que je me rends compte que j’ai été arnaqué. C’est quand j’ai passé ma première nuit de garde à vue que j’ai su qu’il y a un voile qui s’est levé car au moment où je remettais l’argent, je n’étais pas moi-même, raison pour laquelle j’ai remis mon argent car j’estimais que ces billets étaient bons”, raconte le chanteur.

Seneweb






Hebergeur d'image