leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Fermeture du groupe scolaire Yavuz Selim: Touba et Tivaouane invitent l'Etat à revoir sa décision


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Septembre 2017 à 10:01 | | 0 commentaire(s)|

Le fils du Khalife général des Tidianes, Cheikh Ahmed Tidiane Sy, un représentant du Khalife général des mourides, Ahmed Saloum Dieng, quelque 200 imams, parents d’élèves et enseignants du groupe scolaire Yavuz Selim, ont organisé un grand rassemblement, jeudi, pour demander à l’Etat de revoir sa décision de fermer cet établissement scolaire.

L’Etat du Sénégal a retiré la gestion du groupe scolaire Yavuz Selim à l’association turque qui en avait la charge depuis 1999. La Fondation turque Maarif a été chargée de la gestion des écoles du groupe éducatif turc, Yavuz Selim, dans plusieurs pays africains. Cette décision a été prise par le gouvernement turc après le coup d’État de juillet 2016.

‘’C’est une épreuve qui nous touche, qui touche notre société, et nous demandons à l’Etat de savoir raison garder au risque de sacrifier la scolarité de plusieurs élèves qui sont nos enfants’’, a dit Cheikh Ahmed Tidiane Sy.

Selon lui, l’Etat ’’doit revoir’’ sa position et faire valoir ’’l’intérêt général’’ qui est de jeter un regard sur ’’tout ce que cet établissement compte comme élèves ayant reçu un bon enseignement et qui risquent de ne pas se retrouver dans un autre mode d’enseignement’’.

‘’Nous ne sommes pas des activistes pour battre le macadam, pour dénoncer cet état de fait que nous trouvons irréalliste et intolérable dans un Etat souverain et de droit, ne devant subir aucune pression extérieure’’, a soutenu le fils du Khalife des tidianes.

Pour lui, avec cette déclaration de fermeture du Groupe scolaire Yavuz Selim, c’est ’’l’intérêt général qui est bafoué’’. ‘’Nous ne croyons qu’à la vérité et à la connaissance et nous le faisons valoir’’, a-t-il encore confié.

Pour le représentant du Khalife général des mourides, Ahmed Saloum Dieng, ce rassemblement qui a vu les imams réciter le Livre saint du Coran, traduit encore une fois l’intérêt pour l’Etat de ’’revoir’’ sa décision

‘’Les responsables de cet établissement que nous côtoyons depuis plus de 15 ans, ont imprimé au Sénégal un nouveau type d’enseignement basé sur la performance et les résultats, et nous ne comprenons pas qu’au prix d’intérêts inavoués, l’Etat veuille fermer cette école’’, a-t-il dit.
Il a également fait savoir que dans cette école sont placés en internat plus de 200 élèves, issus de familles déminues et qui bénéficient de bourses entières octroyés par les responsables de l’école pour un bon enseignement.

Pour le secrétaire général de l’Association des guides, imams et prédicateurs du Sénégal, Ahmed Dame Ndiaye, le Groupe scolaire Yavuz Selim a ’’amélioré la qualité’’ de l’enseignement au Sénégal.

Selon lui, l’Etat doit suivre les ’’intérêts’’ des populations qui ont besoin d’avoir un enseignement de qualité, dans un environnement sain et assaini tel que cela se fait dans cet établissement.

‘’Nous ne nous occupons pas de la politique politicienne, a dit Imam Dame Ndiaye, mais nous prônons et défendons des principes basés sur l’islam, qui voudraient que nul ne fasse mal à son prochain pour ses propres intérêts (...)’’.


APS










Hebergeur d'image