leral.net | S'informer en temps réel

Festival Jazz à Dakar : Michael Soumah réussit son pari

La quatrième édition du festival de Jazz à Dakart s’est déroulée les jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 novembre 2010. le lancement a eu lieu à la salle de cinéma de l’Institut Senghor qui a accueilli la manifestation. Au cours de cette rencontre avec la presse Michael avait annoncé la couleur en fustigeant le manque de soutien du Ministère de la culture et aussi le peu d’intérêt des sponsors. A son avis cette manifestation ne lui appartient plus mais il doit être perçu comme une activité culturelle qui contribue au rayonnement de notre capitale. La Mairie de Dakar aussi devait y mettre un peu plus du sien.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Novembre 2010 à 10:40 | | 2 commentaire(s)|

Festival Jazz à Dakar  : Michael Soumah réussit son pari
Au niveau des concerts les choses se sont très bien passées. Le public composé d’occidentaux pour la plupart est venu réponde de manière très timide à l’invitation de l’animateur et directeur de la manifestation Michael Soumah. Hormis le vendredi ou Baba Hamdy Diawara et Devin Philips le saxophoniste américain ont reçu un public massif et de qualité, les deux autres jours n’ont pas eu cette chance là. Les gradins étaient à moitié remplis d’européens.
A l’ouverture le jeudi c’est le guitariste français Juan Martin qui a ouvert le bal. Il a produit un spectacle de qualité ou l’influence hispanique se faisait bien sentir avec son chanteur au timbre particulier. Cela, ne doit pas surprendre car Juan a des origines espagnoles.
En second lieu le groupe suisse No Square a ravi le public par la qualité de son Jazz métissé et très fusionné. Le quartette a rempli) merveille sa part du contrat. Le vendredi Baba Hamdy a eu l’occasion de jouer plusieurs compositions de sa dernière production dédiée à Youssou Ndour. Il a su faire bouger le public. A sa suite le saxophoniste américain Devin Phillips a tout simplement été époustouflant. Il a même invité un jeune guitariste sénégalais Djiby Kane à le rejoindre sur scène. Ce dernier qu’il a rencontré au cours des ateliers qu’il a animé à Grand Yoff ,Pikine et Blue Note ,l’a particulièrement charmé. Au dernier jour le sénégalais Aly Dialo et le Lyadia Ethnic Band a encore servi avec brio sa musique ethnique qui a eu le don de faire vibrer l’assistance. ¨Pour boucler la boucle le groupe allemand Nu Box a produit un jazz fusion de belle facture ou classicisme et modernité cohabitent harmonieusement. Le trio qui est de la vieille garde a s s’adapter à l’air du temps. A la fin de la dernière soirée, Michael a exprimé toute sa satisfaction devant la belle prestation des différents groupes. « jer suis très satisfait de cette dernière édition. Le festival a grandi et cette année nous sommes passés à six groupes. Je suis aussi satisfait des ateliers qui se sont déroulés car ces forts moment d’échanges ont permis à de jeune s artistes sénégalais de jouer avec des sommités comme Devis Phillips et le groupe Nu Box. Le jeune Djibril kane a d’ailleurs été invité par le saxophoniste américain sur scène. Je vous révèle que l’année prochaine j’envisage de faire venir au moins un des membres du groupe Four Play. « a affirmé avec une once de fierté le Directeur du Festival de Jazz à Dakar.

Fadel



1.Posté par Bozz le 08/11/2010 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Michael Soumah est un grand monsieur de la musique au Sénégal;Encouragement.

2.Posté par Dieng Sala le 08/11/2010 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encouragement à toi Mike. Les gens du club Sono Mondiale et les musiciens avec savent ce que tu as fait pour la musique sénégalaise. Mais à l'heure du bilan, on oublie les créateurs et les bienfaiteurs pour élire les laudateurs....C'est aussi cela le Sénégal

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image