leral.net | S'informer en temps réel

Fidak 2016 : Le Collectif des sinistrés de l’incendie du Pavillon vert menace de saboter l’édition de cette année

Le collectif des sinistrés de l’incendie du Pavillon vert de l’édition 2015 de la Foire internationale de Dakar (Fidak) menace de saboter l’édition de cette année. Face à la presse, ce matin, Amadou Alpha Thiam et ses camarades, qui courent toujours derrière leur indemnisation, 7 mois après le sinistre, comptent s’opposer à toute organisation de foire et de salon dans l’enceinte du Cices


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Juillet 2016 à 12:28 | | 0 commentaire(s)|

Porter à la connaissance des représentations diplomatiques, dont les pays sont invités à la Foire internationale de Dakar (Fidak) 2016, les risques et dangers qu’encourent leurs exposants. Voilà le combat que compte porter le Collectif des sinistrés de l’incendie du Pavillon vert du Cices. Selon le porte-parole du collectif, Amadou Alpha Thiam, l’Etat du Sénégal n’a jusqu’à présent pas remis un seul centime aux sinistrés de l’incendie qui a ravagé le Pavillon vert du Cices. Après avoir accepté un règlement à l’amiable de 60% de la somme déclarée, les sinistrés courent toujours derrière leur indemnisation.

A trois mois de l’édition de cette année, ils peinent à reprendre leurs activités. Face au mutisme des autorités et « après voir eu écho du paiement des sinistrés arabes », Amadou Alpha Thiam et Cie menacent de mettre en application leur plan d’action pour crier leur ras-le-bol et attirer l’attention des exposants de la foire de Dakar du danger qu’ils encourent.

« D’ici la semaine prochaine, nous allons mettre en exécution notre plan d’action. Nous allons rencontrer toutes les représentations diplomatiques pour leur faire savoir que c’est un danger d’exposer à la Fidak, parce que s’il y a dégât, il n’y a pas d’assurances pour vous indemniser », a lancé Amadou Alpha Thaim qui ajoute : « On ne peut plus voyager, on ne peut plus aller à Dubai. Nous avons perdu des millions. Sur les 2 milliards, ils ont accepté de nous indemniser à hauteur de 500 millions. Qu’ils nous payent ces 500 millions », fulmine-t-il.

Aussi, Amadou Alpha Thiam indique qu’ils ne comptent pas baisser les bras. Ils vont mener le combat avec leur avocat, Me El Hadj Diouf.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image