leral.net | S'informer en temps réel

Fin de disgrâce : Mimi Touré et ABC tout prêts d'un come-back


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Janvier 2015 à 08:36 | | 13 commentaire(s)|

Fin de disgrâce : Mimi Touré et ABC tout prêts d'un come-back
C'est le temps des manœuvres à l'Alliance pour la République (APR) où des signaux pourraient être donnés dans le sens de panser certaines "plaies" qui ont curieusement commencé à se cicatriser. De sources bien informées, EnQuête renseigne que l'ancien Premier ministre, Aminata Touré, et l'ex-ministre des Affaires étrangères, Alioune Badara Cissé, pourraient bien signer leur come-back dans la prochaine équipe que le Président est en train de mijoter depuis quelque temps, sans bruit mais pas forcément avec un portefeuille dans le gouvernement, précise-t-on.

Tous les deux avaient été écartés, ABC le premier (le 29 octobre 2012), parce qu'on lui reprochait de se croire khalife à la place du khalife et de prendre trop de liberté dans l'exercice de ses fonctions. En fait, l'éternel syndrome de ceux qui sont trop proches du Président, même s'il y avait un peu de vrai dans certaines intentions qui lui étaient prêtées. Mais depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Pour le cas d'Aminata Touré que certaines forces politiques ont voulu récupérer après son éviction mouvementée de la Primature, les contacts ont pu se nouer et les malentendus dissipés, du moins pour l'essentiel.

En ce qui concerne l'ancien numéro deux de l'APR, le processus de réconciliation a été long et sinueux depuis plus d'un an qu'on l'annonce. Mais la présence du responsable de l'APR à une réunion au Palais a été décryptée comme le signe avant-coureur de retrouvailles. ABC qui avait rejoint le dossier Karim Wade (en défendant Alioune Samba Diassé), se fait de plus en plus discret sur le front des attaques contre Macky Sall. Le retour aux affaires de ces deux gros calibres de l'APR marquerait un tournant dans la perspective de la prochaine Présidentielle. Un changement de cap d'une aile du parti au pouvoir qu'on pourrait qualifier de "légitimiste" bénirait bien, analysent nos confrères.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image