leral.net | S'informer en temps réel

Fin de la récréation dans le secteur de l'éducation : Le gouvernement et les syndicats d’enseignants signent un protocole d'accord

Le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Mansour Sy, et les syndicats d’enseignants ont signé un protocole d'accord, lundi soir.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Février 2014 à 11:30 | | 1 commentaire(s)|

Fin de la récréation dans le secteur de l'éducation : Le gouvernement et les syndicats d’enseignants signent un protocole d'accord
Les syndicats d'enseignants réclament la signature d'un protocole sur des accords déjà signés sous Abdoulaye Wade, le prédécesseur de l'actuel chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall.

Ces points de revendications concernaient globalement une revalorisation des conditions de vie et de travail des enseignants, à travers notamment la validation des années de volontariat, de contractualisation et de vacation, entre autres. Le Grand cadre des syndicats d’enseignants attend du gouvernement l’application des 34 accords signés lundi soir pour le retour de la stabilité dans l’espace scolaire, a indiqué son porte-parole Ibra Diouf Niokhobaye.

‘’Aujourd’hui, nous sommes arrivés à un accord. Cet accord lie de façon définitive les deux parties. Nous osons espérer que nous ne déposerons plus de préavis de grève pour exiger l’application de ces accords-là’’, a-t-il dit.

Ibra Diouf Niokhobaye qui s’exprimait au sortir des négociations entre le gouvernement et les syndicats, a estimé que ‘’c’est un grand jour pour le mouvement syndical enseignant mais également pour l’école sénégalaise dans sa globalité’’.

‘’Depuis deux ans, nous sommes en train de négocier avec le gouvernement autour des questions fondamentales à incidence pédagogique (formation diplômante), à incidence sociale (parcelles) mais également à incidence financière (validation aux 2/3 des années de vacation) mais également le paiement des rappels’’, a-t-il rappelé.

‘’Ces accords vont nous permettre, de façon globale, de ramener la paix dans l’espace scolaire et universitaire. Nous osons espérer que de part et d’autre, nous allons respecter de façon scrupuleuse ces accords’’, selon M. Diouf.

‘’Le ministre de la Fonction Publique, président de séance, lui-même, a dit que ces accords sont réalistes et réalisables. C’est pourquoi nous fondons un grand espoir que nous n'allons plus nous soulever ou déposer un préavis de grève pour exiger l’application de tels accords. Cependant, nous resterons vigilants ‘’, a insisté le syndicaliste.

Les syndicats d’enseignants réclamaient la signature d’un protocole sur des accords déjà signés sous Abdoulaye Wade, le prédécesseur de l’actuel chef de l’Etat sénégalais Macky Sall.

Ces points de revendications concernaient globalement une revalorisation des conditions de vie et de travail des enseignants, à travers notamment la validation des années de volontariat, de contractualisation et de vacation, entre autres.

Aps






Hebergeur d'image