leral.net | S'informer en temps réel

Financement de l’enseignement supérieur : Le Saes réclame 10% du Pib


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Juin 2013 à 15:00 | | 0 commentaire(s)|

Financement de l’enseignement supérieur : Le Saes réclame 10% du Pib
Le syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) vise vraiment beaucoup et demande à l’Etat de revoir à la hausse le budget de l’enseignement supérieur, selon Le Soleil. Contrairement à la 18e recommandation de la Concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (Cnaes), qui a proposé un plafond des ressources publiques pour le secteur à 7% du Pib d’ici à 2017, le Saes demande une hausse. « Si nous voulons arriver au même niveau que les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (Ocde), il faudrait arriver à 10% du Pib », a déclaré son Secrétaire général Seydi Ababacar Ndiaye.

Pour le Saes, ce n’est pas en augmentant les dépenses consacrées à l’éducation de 6 % à 7 % du Pib entre 2012-2017, conformément à la recommandation de la dernière Concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (Cnaes (6-9 avril 2013), que le Sénégal arrivera à résorber le gap. « Avec seulement 7 % du Pib consacré au secteur, le Sénégal ne peut pas booster son système éducatif », a estimé le secrétaire général du Saes, Seydi Ababacar Ndiaye qui invite les autorités étatiques à s’inspirer du Brésil. Ce pays vient d’adhérer à la requête des partenaires sociaux pour investir 10 % de son Pib dans le secteur éducatif.






Hebergeur d'image