leral.net | S'informer en temps réel

Flagrant délit de vol: L’ancien banquier a failli perdre ses deux sacs

Khalifa Ababacar Samb a été victime de vol de ses deux sacs dont l’un contenait un ordinateur portable et l’autre des documents et autres effets personnels. Mais il a toutefois pu récupérer ses biens volés, grâce à l’intervention d’un jeune homme qui a réussi à alpaguer le voleur.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Juillet 2012 à 21:30 | | 1 commentaire(s)|

Flagrant délit de vol: L’ancien banquier a failli perdre ses deux sacs
Des riverains de la banque de Sicap Mbao ont assisté lundi 21 juin dernier à une folle course-poursuite entre deux individus dans les ruelles de leur localité. L’un des deux jeunes garçons a auparavant subtilisé les biens d’autrui avant de prendre le large. Il a profité du stationnement de la voiture d’un ancien banquier devant une institution financière pour ensuite ouvrir la malle arrière du véhicule et y dérober deux sacs. Mais au moment de quitter les lieux, il a été toutefois repéré et pris en chasse par un individu qui l’avait à l’œil.

L’ancien banquier avait quitté son domicile à bord de sa voiture 4X4 de marque Bmw pour se rendre à Dakar. Il constate que la malle arrière de son véhicule n’est pas fermée et attend de se dégager des longs bouchons pour le faire. Il prend des raccourcis et débouche sur l’entrée de Sicap Mbao. Il manœuvre, arrive devant une boutique et se gare. Il entre dans ladite boutique, fait quelques achats et se dirige vers l’institution financière de la localité. Des enfants talibés voient l’agent de banque à la retraite et lui demandent de l’aumône. Ce dernier met sa main dans ses poches, sort quelques pièces de monnaie et les distribue aux bambins. Il profite de l’occasion et fait un saut à l’agence de l’institution financière d’â côté pour voir son fils qui y travaille. Mais à sa sortie de la banque, il constate que la malle arrière de son véhicule est entrouverte. Ainsi décide-t-il d’aller vérifier. Il ouvre ladite malle et constate la disparition de ses deux sacs contenant un ordinateur portable, des documents et des effets personnels. Il referme aussitôt la malle, relève la tête et aperçoit un individu criant au voleur en course-poursuite avec un jeune garçon. Il prend le système de sûreté de sa voiture, verrouille les portières et se lance aux trousses du présumé malfrat qui a été finalement rattrapé en possession de son butin, ramené sur les lieux du vol et conduit au poste de police pour vol.

«Bien que j’ai pu récupérer mes deux sacs volés, je porte plainte contre le jeune garçon. Car n’eut été la vigilance et l’intervention d’un individu, il allait sans doute emporter mes affaires. D’autant qu’il a réussi à ouvrir la malle arrière du véhicule pour prendre les deux sacs contenant mon ordinateur portable et mes documents et effets personnels. Quand le bonhomme l’a interpellé, il a paniqué avant de prendre la fuite», déclare l’ancien banquier retraité.

Le présumé voleur a reconnu les charges retenues contre lui et soutient avoir été induit en erreur par un individu rencontré par hasard dans la rue. Il affirme avoir en effet été chargé par ce dernier de lui retirer les deux sacs en question de la malle arrière de la voiture pour ensuite les lui remettre. «Croyant que le véhicule lui appartenait, j’ai accepté en ouvrant la portière arrière de la voiture qui n’était pas fermée à clef. J’y ai trouvé les deux sacs que j’ai pris avant de les lui remettre. Mais en route, j’ai été interpellé par quelqu’un qui a suivi de loin toute la scène. Quand je n’ai plus trouvé le bonhomme qui m’avait commissionné, j’ai été obligé de prendre la fuite. Mais j’ai été rattrapé, malmené par la foule et conduit au poste de police. Je ne suis pas un voleur. L’homme qui m’avait envoyé était tellement bien habillé, qu’on aurait du mal à l’assimiler à un malfaiteur. Je n’ai pas eu le temps de bien le regarder pour l’identifier. Je ne connais ni son identité encore moins son adresse», se défend le mis en cause.

La police de Sicap Mbao a déféré Bassirou Baldé, jeudi dernier, au parquet pour flagrant délit de vol portant sur deux sacs contenant un ordinateur portable et des documents appartenant à un banquier à la retraite.




SOURCE:Walf grand place
Vieux Père NDIAYE



1.Posté par mane le 03/07/2012 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vieux Père, je te conseille de retourner à l"école. Non pas celle de journalisme,car ton style montre que tu n'y as jamais mis les pieds, mais à celle primaire. Ton style est très laborieux et alambiqué.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image