leral.net | S'informer en temps réel

Fodé Sylla : " Nous avons tous de belles vies" !


En conférence à la librairie Athéna ,samedi après-midi, Fodé Sylla a appelé les jeunes africains à croire en leur potentiel pour relever les défis qui sont devant eux.

L’ancien président de S.0.S racisme et ancien député européen a rappelé à ce titre sa première rencontre avec Nelson Mandela pour étayer son propos.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Septembre 2012 à 01:05 | | 0 commentaire(s)|

Fodé Sylla : " Nous avons tous de belles vies" !
« Lorsque je rencontre pour la première fois Nelson Mandela, je lui souffle : ‘’ vous avez une belle vie’’, et Madiba de me répondre : ‘’Nous avons tous une belle vie’’. C’est ce message que je veux lancer aux jeunes africains ».

Pour l’homme politique français d’origine sénégalaise, il appartient à tout un chacun de prendre ses responsabilités. Il a rappelé que son parcours n'était pas évident au départ. Être né à Thiès, passer son enfance dans le Sénégal oriental et devenir un jour député européen( 1999-2004 le premier d'origine africaine) ou membre du Conseil Économique et Social français (2004-2010) ), ce n’était pas gagné. Il a fallut se battre au quotidien . C'est à ce titre que l'activiste a salué, l'engagement et le travail de jeunes comme Y’en A Marre qui se sont levés pour lutter,prendre leurs responsabilités et défendre les libertés.

Fodé Sylla, actuel Président de S.O.S Racisme international, et Vice-président d' AREVA pour le développement économique et social de l'Afrique, a présenté au cours de cette rencontre son dernier livre : L'Enfant noir de la République (Gawsewitch (Jean-Claude)). Titre un brin provocateur afin de rappeler les difficultés que les minorités ont pour s’intégrer en France.

Des jeunes diplômés issus de la diversité et des minorités, il en a fait recruter beaucoup chez AREVA , parce que croit-il, il est inadmissible que des centaines de milliers d’étudiants français d'origine africaine ou magrébine se sentent obliger d'aller s'installer en Grande - Bretagne pour trouver un bon travail.

Fodé Sylla a par ailleurs dit toute son admiration pour la Librairie Athéna et Lina Husseni qui se battent au quotidien pour que vive la liberté d’expression et la culture au Sénégal.

« J’ai suivi toutes les manifestations, toutes les actions que le peuple sénégalais à mener pour l’avènement du changement dans ce pays. Et c’est là, que j’ai entendu parler du rôle prépondérant que la librairie Athéna jouait dans ce combat pour la justice et la liberté » a dit celui qui souhaite redonner un peu plus à l’Afrique. Il le fait déjà, mais veut faire plus aujourd'hui.

« Avec mon expérience, à AREVA, grâce à mon vécu, mes contacts, je peux impulser des choses. Comme par exemple la construction de centrales solaires, domaine dans lequel je m’active déjà, l’éducation des enfants, la lutte pour la maitrise de l’eau ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image