leral.net | S'informer en temps réel

Fonds de dotation de Touba : Les maitres coraniques réclament leurs parts


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Avril 2012 à 16:09 | | 1 commentaire(s)|

Fonds de dotation de Touba : Les maitres coraniques réclament leurs parts
Apres les imams c’est autour des maitres coraniques de réclamer leurs parts des fonds de dotations alloués au conseil rural de Touba. Le RABBITA qui les regroupe s’est réuni en AG ce vendredi après midi à Darou Khoudoss pour interpeller le président Abdou Ahad Ka sur ces fonds qui défraient la chronique dans la ville sainte. Malgré les éclairages des autorités scolaires, les maitres coraniques pensent que les daraas devraient bénéficier des fonds de dotation du ministre de l’éducation réservés selon les textes aux écoles publiques d’enseignement de la langue française. «La communauté rurale de Touba est différente des autres collectivités locales, elle est spéciale son président est élu sur
la base d’une liste unique et il est ensuite nommé par le khalife, par conséquent les textes qui régissent les fonds de dotations devraient être adaptés aux réalités de Touba, c’est une simple volonté politique», dira Khaadi Diakhate leur président qui pensent l’enseignement du coran est plus important que celui du français dans cette ville fondée par Khadim Ras soûl. Les maitres coraniques qui se refusent d’attaquer la gestion du conseil rural, pensent toutefois que son président devrait redoubler d’efforts pour soutenir davantage les daraas. «Jusqu’à un passé récent Abdou Ahad Ka a toujours montré une disponibilité pour les daraas dont il est issu mais ses engagements n’ont pas, jusque- là , été respectés», se désole le président de la ligue des écoles coraniques de Touba. Ces maitres coraniques qui se démarquent totalement de la fronde de l’association des imams dirigée par Cheikh Sall et des propos qu’il a tenus la semaine dernière n’ont pas manqué de formuler des
conseils à l’endroit de Abdoul Ahad Ka. «Vous êtes tenu de respecter les textes et lois jusqu’à ce qu’ils soient abrogés et nous demandons au conseil de discuter avec les députés de la région pour une proposition de loi rectifiant le mode d’utilisation des fonds de dotations du ministère de l’éducation et celui de la jeunesse et des sports», proposition de Moustapha Diop conseiller rural et maitre coranique. Le sieur Diop de poursuivre pour inviter le conseil à oeuvrer dans ce sens mais surtout à dégager sur fond propre des appuis substantiels pour les daraas de Touba. Abordant la gestion du foncier les maitres coraniques de Touba insistent sur la préservation des réserves aménagées dans les différents quartiers pour servir de mosquées et d’écoles. Pour ce cas précis ils ont invité le conseil rural qui aide le khalife dans la gestion du titre foncier de redoubler de vigilance et lutter contre le morcèlement des réserves souvent notés dans les quartiers périphériques ; ce qui risque si l’on y prend garde d’éloigner les apprenants de leur lieu d’habitation.



Alioune FAYE (Correspondant)
Source Le Populaire
Xibar.net



1.Posté par AMAT le 29/04/2012 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est deux choses differentes c'est le president qui doit les aider

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image