leral.net | S'informer en temps réel

Football COUPE DU SENEGAL : Le Diaraf rejoint le Stade de Mbour en finale

En demi-finales retour de la coupe du Sénégal séniors de football disputé hier au stade Demba Diop, le Diaraf a battu la Linguère par 3 buts à 0. Buts : Ismaëla Niang (19e), Djibril Sidibé (27e) et Pape Mabousso Mbaye (49e)

Arbitres : Badara Diatta assisté d’Omar Ndiaye et Mamadou Mbengue.

Les équipes : Diaraf : Mamadou Bâ, Pape Mabousso Mbaye (puis Mamadou Aliou Badji, 63ème mn), Moussé Niang, Djibril Sidibé (puis Maurice Gomis, 78e), Libasse Laye Niang, Ismaëla Niang, Pape A. Badara Diouf, Ibrahima Ndoye (puis Amadou Guèye 88e), Pape Amadou Touré, Moustapha Diallo. Coach : Amadou Diop « Boy bandit »

Linguère : Khadim Ndiaye, Mbaye Thiam, Pape Idrissa Sall (Mansour Bâ, 46e), Mamour Diop, Séméga, Pape Samba Ndiaye, Maguette Tine Moussa Dembélé, Adama Fall (Sérigne Cheikh Diouck, 54e), Mourchid Iyane Ly, Ameth Diallo (El H. Abib Diop, 46e). Coach : Amara Traoré


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Décembre 2008 à 01:22 | | 0 commentaire(s)|

Pour avoir réussi à neutraliser la Linguère chez elle (1-1) lors de la manche aller de la demi-finale samedi dernier, le Diaraf avait juste besoin de gérer cet avantage du but marqué à l’extérieur. Mais, hier, lors de la manche retour, les Vert et blanc ont fait mieux même s’ils ont tremblé en début de partie. En effet, comme prévu, ce sont les Saint-Louisiens qui ont ouvert les hostilités. Dès la deuxième minute, sur une offensive des « Jaune et noir », Adama Sall perd son face à face avec le portier du Diaraf, Babacar Bâ. Après ce flottement, la défense des locaux bien regroupée autour de Moussé Niang et Libasse Laye Diagne, se retrouve au fil des minutes. Et à force de chercher la faille dans la défense adverse, les Saint-Louisiens dégarnissent leur base arrière. Des erreurs tactiques qui seront exploitées par le Diaraf. Parti à la limite du hors jeu sur le flanc gauche de la défense de la Linguère, Pape Mabousso Mbaye sert Ismaëla Niang au centre de la surface de réparation. L’attaquant du Diaraf n’eut aucune peine pour ouvrir la marque (19e). Huit minutes plus tard, sur une action collective, Djibril Sidibé enfonce le clou après avoir effacé le gardien adverse (27e). A 2-0, les choses devenaient plus compliquées pour la Linguère qui commençait à douter. Mourchid Iyane Ly, le meilleur buteur de la saison, n’était que l’ombre de lui-même, neutralisé qu’il a été par Libasse Laye Diagne. Passeur décisif sur le premier but, Pape Mabousso Mbaye clôturera la marque quatre minutes après la pause, assurant du coup une qualification méritée. « On avait soif de jouer la finale treize après », a déclaré Amadou Diop « Boy Bandit », le coach du Diaraf, tout en espérant qu’il va « la gagner pour réussir (leur) objectif ». Son collègue perdant, Amara Traoré, se veut grand dans la défaite. Mais s’il est « satisfait » pour ses joueurs dans l’ensemble de la saison, il avoue qu’il n’est pas content pour le match qu’ils ont livré hier. Et de conclure que « perdre par 3-0 ou 1-0, c’est la même chose ».

Week-end de finales

Le week-end prochain, le football sénégalais vivra aux rythmes des finales. Samedi au stade L.S. Senghor, le Casa Sport et le Stade de Mbour disputeront la finale de la coupe nationale des cadets en lever de rideau de celle de la D2 opposant les futurs pensionnaires de la D1, CSS et RS Yoff.

Le lendemain, le football se transporte à Demba Diop pour les finales des coupes nationales juniors et seniors, avec d’une part, Etoile Lusitania face à la Linguère et d’autre part, Diaraf - Stade de Mbour.

Ansoumana SAMBOU Le Soleil






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image